La mort de la Cicciolina

C’est l’histoire de la Cicciolina qui vient de mourir dans son lit, qui se présente au Paradis et qui sonne. Saint Pierre vient lui ouvrir et lui dit :
– Quoi ? Qu’est-ce que c’est ? Oh mais je vous reconnais, vous, hein ! Si si, on ne me la fait pas, je vous reconnais, vous êtes la Cicciolina. Pas question de Paradis. Ah non ; pas question. Avec la vie que vous avez menée, vous brûlerez en enfer ! Et la Cicciolina lui répond avec un haussement d’épaules qui fait tomber la bretelle de son maillot :
– Bon très bien ! Va bene !

Alors elle va en enfer. Seulement, deux jours après, il y a le diable qui appelle saint Pierre et qui lui dit :
– Dis donc, la cliente que tu m’as envoyée, ça ne va pas du tout !
– La Cicciolina ? Et pourquoi donc ?
– Eh ben mon vieux, on ne peut pas la brûler : elle est pleine de nœuds !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.