La greffe de la jambe de femme


C’est un homme qui vient de perdre une jambe. A l’hôpital, on lui explique qu’il est possible de pratiquer une greffe, mais il faut le faire très rapidement. Malheureusement, la seul jambe disponible est une jambe de femme. L’homme accepte, en se disant qu’il vaut mieux avoir une jambe de femme que pas de jambe du tout. L’opération se passe très bien. Quinze jours plus tard, le nouvellement greffé vient faire une visite de routine et le docteur lui demande :
– Alors, cette greffe de la jambe a bien pris ?
– Pas de problème de ce côté-là !
– Vous marchez normalement ?
– Oui, oui…
– Alors tout va bien ?
– Tout va bien, docteur, sauf quand je vais faire pipi : c’est pas pratique du tout.
– Ah bon ? Et pourquoi ça ?
– Parce que j’ai une jambe qui reste raide et l’autre qui s’accroupit…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.