La fin du monde programmée

Un jour le Bon Dieu convoque, Bill Clinton, Boris Eltsine et Bill Gates et leur dit :

Je suis fatigué de vous autres humains ; dans une semaine je fais sauter cette terre que vous aimez tellement détruire. Bill Clinton réunit son gouvernement :
« J’ai une mauvaise nouvelle et une bonne nouvelle : La bonne c’est que le bon Dieu existe et la deuxième c’est la fin du monde dans une semaine. »

Même chose pour Boris Eltsine.

Pour Bill Gates: il réunit son conseil d’administration :
« J’ai deux bonnes nouvelles à vous communiquer :
La première, c’est que Dieu existe et qu’il me place avec les grands de ce monde.
Et la deuxième: C’est que nous n’aurons pas à débugger WINDOWS. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.