La femme du directeur d’asile et le mec pas fou


Dans un asile, la femme du directeur décide de faire une inspection, elle passe dans les différents ateliers

Atelier peinture : c’est le gros souk, les fous jettent de la peinture sur les murs, se peignent les uns les autres, bref, le bordel…
Atelier macramé : idem,
Atelier artisanat, idem Elle arrive finalement dans l’atelier jardin où tout est impeccable, super bien ratissé, entretenue, organisé etc..

Là, il y a un petit vieux auquel elle se présente, toute heureuse de ce calme et de cette harmonie :
– Bonjour, je suis la femme du directeur. Cet atelier est merveilleux, vous faites partie des internés ?
– Oui, depuis des années mais voyez comme je tiens l’endroit, il faut dire à votre mari que je ne suis plus fou, hein ?
– Sans problème, ce sont des mois et des mois de travail que je vois là, quelle beauté…
– Il en a fallu du temps c’est vrai, faudra lui dire à votre mari que je ne suis plus fou, hein ?
– Bien sûr, bien sur, mon Dieu et ces roses quelles splendeurs…
– Ah, c’est une invention à moi, vous lui direz à votre mari, hein ?
– Très certainement je vous quitte mon brave, nous nous reverrons..

Au moment où elle se retourne pour partir, elle se prend un grand coup de râteau sur la tête, s’écroule la gueule en sang, et le mec se penche vers elle en disant :
– N’oubliez pas de le dire à votre mari que je suis pas fou, hein ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.