La collision du rabbin et du curé

Un Rabbin et un curé sont victimes d’une collision frontale. Bien que leurs véhicules soient des pertes totales, les deux hommes s’en sortent indemnes.
– Je n’arrive pas à croire que nous soyons encore vivant ! S’exclame le rabbin. C’est peut-être un signe de Dieu pour nous faire savoir que nous étions destinés à nous rencontrer et à devenir amis.

Tout en parlant, il ramasse une bouteille de vin dans les débris de l’accident et la tend au curé :
– Regarde, elle n’est même pas cassée. Dieu veut certainement que nous la buvions pour célébrer notre chance.
– Je suis sur moi aussi que c’est la volonté divine, répond le prêtre.

Il prend quelques gorgées à même la bouteille et la tend ensuite au rabbin.
– Non merci, dit celui-ci, je préfère d’abord passer l’Alcootest que les policiers ne manqueront pas de nous faire subir…

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *