L’impératif de la fellation


C’est un gentil garçon qui raccompagne sa petite amie chez elle après qu’ils aient passé la soirée au cinéma. Arrivés au niveau de la porte d’entrée, il pose une main contre le mur et lui dit en la prenant par la taille :
– Chérie, allez, fais-moi une petite pipe pour m’aider à tenir jusqu’à la semaine prochaine !
– Quoi ? Mais t’es fou ???!!!
– Allez, ne t’en fais pas, il n’y en a pas pour très longtemps.
– Non ! Quelqu’un pourrait nous voir.
– Mais non, à cette heure il n’y a plus personne dans les rues, et en plus il fait tout noir.
– Je t’ai déjà dit NON, et NON, c’est NON !
– Allez mon cœur, c’est juste une petite pipe quoi… Je sais que tu aimes ça toi aussi…
– NON !!! J’ai dit NON !!!
– Enfin chérie… sois sympa quoi. Je vais passer toute la semaine sans te voir.

À ce moment là, la soeur cadette ouvre la porte d’entrée. Elle est en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux rouges de fatigue, et s’adressant à sa sœur elle dit :
– Papa m’a dit de te dire : « Soit tu lui tailles une pipe, soit moi je lui fais une pipe, soit il rentre à la maison et papa lui fait une pipe, mais pour l’amour de Dieu, dit à ton copain de retirer sa main de l’interphone !!!!!! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.