L’Enfer français et l’Enfer allemand

C’est un Alsacien qui arrive devant Saint-Pierre. Celui-ci examine son cas.
– Bon, vous êtes bien brave, mais vous avez quand même tué pendant la guerre.
– Oui, mais j’ai pas eu le choix ; j’ai été enrôlé de force dans la Wermacht et vous savez, sur le front russe… – Ah oui, mais le boss, il rigole pas avec les dix commandements alors, pour vous, c’est l’Enfer, mais vous avez le choix entre l’Enfer français et l’Enfer allemand.
– Et c’est quoi la différence ?
– Dans l’Enfer français, vous êtes dans la merde jusqu’au cou et vous recevez 100 coups de bâton par jour. Dans l’Enfer allemand, vous êtes dans la merde jusqu’à la taille et vous recevez 50 coups de bâton par jour.
– Ben, y a pas photo, je vais dans l’Enfer allemand alors.
– Moi, si j’étais vous, j’irais plutôt dans l’Enfer français.
– Vous êtes maso ou quoi ?
– Mais non, mais vous savez bien comment ils sont les Français : un jour y a plus de merde, le lendemain ils ont perdu le bâton, après y’a grève…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.