L’arnaque au thermomètre

Un type téléphone au pharmacien du quartier :
– Bonjour ! Avez-vous un thermomètre ?
– Bien sûr, monsieur !
– Eh bien, vous pouvez vous le mettre où je pense !

Indigné par tant de vulgarité, le pharmacien raccroche brutalement. Vingt minutes plus tard, le type appelle à nouveau, se faisant passer pour un commissaire de police :
– Monsieur, nous avons reçu des plaintes pour coups de fil obscènes. En auriez-vous été victime ?
– Oui, absolument !
– Et il y a combien de temps ?
– Vingt minutes environ !
– C’est bon alors pour le thermomètre, vous pouvez le retirer à présent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.