L’annonce téléphonique du décès de l’avocat

Dans un cabinet d’avocats, la standardiste répond au téléphone :
– Ici le cabinet d’avocats Smith et Wesson, bonjour.
– Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson ?
– Ah, je suis désolée mais maître Wesson est décédé hier… Là-dessus, la personne à l’autre bout du fil raccroche directement.

Dix secondes plus tard :
– Ici le cabinet d’avocats Smith et Wesson, bonjour.
– Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson ?
– Je suis désolée mais maître Wesson est décédé hier…

Là-dessus, la personne à l’autre bout du fil raccroche aussi sec.

Dix secondes plus tard
– Cabinet d’avocats Smith et Wesson, bonjour.
– Bonjour. Pourrai-je parler à maître Wesson ?
(la standardiste reconnait la voix cette fois-ci)
– Madame, cela fait déjà deux fois que je vous dis que maître Wesson est décédé hier… Je pense que vous avez compris maintenant.
– Oh oui oui, j’ai très bien compris. Mais j’aime tellement vous entendre m’annoncer cette nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.