L’amour de six en six


Six semaines : « Je t’aime. »
Six mois : « Mais oui je t’aime. »
Six ans : « Si je ne t’aimais pas, il y a longtemps que je me serais tiré ! »

Six semaines : « Bonsoir mon amour. »
Six mois : « Coucou, bonne journée ? »
Six ans : « Salut, y’a du courrier ? »

Six semaines : « Ne te dérange pas, j’y vais. »
Six mois : « Tu veux que j’y aille ? »
Six ans : « Ça vient ? »

Six semaines : « Chérie, Ingrid au téléphone. »
Six mois : « C’est pour toi. »
Six ans : « Téléphone ! »

Six semaines : « Tu n’as pas eu une enfance très drôle. »
Six mois : « C’est vrai qu’ils sont chiants tes parents. »
Six ans : « Tu as de qui tenir ! »

Six semaines : « Je t’emmène au Népal ! »
Six mois : « Tu veux vraiment aller a Londres ? »
Six ans : « On est pas bien a Paris ? »

Six semaines : « J’ai pensé qu’une bague te ferait plaisir. »
Six mois : « Un vase, c’est toujours utile ! »
Six ans : « Tiens, tu t’achèteras ce que tu veux ! »

Six semaines : « Ce n’est pas grave, ça ne tache pas. »
Six mois : « Fais attention, voyons ! »
Six ans : « Ce que tu es maladroite ! »

Six semaines : « Je ne suis pas tout a fait d’accord. »
Six mois : « La, tu as tort »
Six ans : « C’est toujours con ce que tu dis ! »

Six semaines : « Et en plus tu fais bien les spaghettis ! »
Six mois : « Il y a des pâtes pour le dîner ? »
Six ans : « Putain, encore des nouilles ! »

Six semaines : « Qu’est-ce que tu veux boire ? »
Six mois : « Je prendrais bien un Martini. »
Six ans : « Et les glaçons, ça vient ? »

Six semaines : « Ca te va bien cette robe. »
Six mois : « Encore une nouvelle robe ? »
Six ans : « Combien la robe ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.