L’amour bizzare


Un gars entre dans un bordel et demande à la mère maquerelle une fille « Qui n’a pas peur de l’amour bizarre ».

On lui répond qu’il y a bien la vieille Irma, qui a 56 ans, et que plus aucune perversion n’étonne… du moment qu’on paie ! Aussitôt dit, aussitôt fait, voilà notre pervers qui monte jusqu’à la chambre de la vieille Irma. Il lui demande de s’allonger nue sur le lit, puis il abaisse son pantalon et comme qui dirait, il défèque sur elle…

Le lendemain, rebelote, il lui demande de se déshabiller, de se coucher sur le dos sur le lit, et puis il s’accroupit sur elle et fait caca.

Le surlendemain, idem.

Le jour d’après, idem, et tous les autres jours comme ça pendant une semaine.

Le huitième jour, comme d’habitude, le gars dit à la fille de se dévêtir, puis de se coucher sur le dos. Il s’accroupit au dessus de son ventre et se met à pousser… mais, cette fois il n’obtient en tout et pour tout qu’un pet sonore et nauséabond !

Alors la fille lui dit d’un air déçu :
– Qu’est-ce qui se passe mon chéri, tu ne m’aimes plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.