Griller un feu rouge sans danger


C’est un gars qui fait de l’auto-stop, il finit par se faire prendre par un gars charitable. Ils font quelques dizaines de kilomètres, le temps de sympathiser, et les voilà en ville.

Ils approchent d’un feu, et le feu passe au rouge. Alors le conducteur écrase le champignon et grille le feu. L’auto-stoppeur :
– Mais tu es fou ! Le feu était rouge ! On aurait pu avoir un accident !
– Meuh non, mon frère il fait ça depuis des années, il n’a jamais rien eu, alors je peux bien faire pareil ! Un peu plus loin, deuxième feu. Le feu passe au rouge alors qu’ils en sont à quelques dizaines de mètres, et le conducteur le grille sans sourciller. L’auto-stoppeur :
– Ah non ! Encore ! Ça va mal finir comme ça !
– T’inquiètes pas, mon frère il fait ça depuis des années, y a pas de raison de s’en faire !

Troisième feu, même scénario. L’auto-stoppeur est a deux doigts de sauter en marche.

Et puis arrive le quatrième feu, qui est rouge. L’auto-stoppeur commence à devenir blanc, quand soudain le feu passe au vert. Mais tandis que l’auto-stoppeur arrête de faire sa prière, le conducteur pile ! L’auto-stoppeur :
– Alors là je ne comprends pas. Tu grilles les feux rouges, passe encore, mais là le feu est vert et tu t’arrêtes ?
– Ben oui !… et si mon frère il passe par là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.