La réflexion masculine

Un homme avait trois copines mais il ne savait laquelle épouser. Alors il s’est résolu à faire un test, pour voir laquelle était plus apte à être sa femme.

Il a retiré 15.000 euros de sa banque, donné 5.000 euros à chacune et leur a dit :
« Dépensez cet argent comme vous voulez. »

La première a fait du shopping, acheté des habits, bijoux ; est allé chez le coiffeur, à l’institut de beauté, etc. De retour, elle dit à l’homme :
« J’ai dépensé tout ton argent pour être plus belle pour toi, pour te plaire, car je t’aime plus que tout. »

La deuxième a fait du shopping également, a acheté des habits et des chaussures pour son homme, une chaîne Hifi, une gigantesque télévision Oled, des accessoires de golf et autres sports. De retour, elle dit à l’homme :
« J’ai dépensé tout ton argent pour te rendre heureux et te plaire, car je t’aime plus que tout. »

La troisième a pris l’argent, l’a investi en Bourse. En trois jours, elle a doublé son investissement, rendu les 5.000 euros à l’homme et lui dit :
« J’ai investi ton argent et j’ai gagné le mien. Maintenant je peux faire ce que je veux avec mon argent pour ne pas être un poids pour toi, car je t’aime plus que tout. »

Alors, l’homme réfléchit, réfléchit encore, réfléchit encore plus, réfléchit vraiment, réfléchit vraiment plus, réfléchit intensément, réfléchit presque autant qu’une femme (c’est dire l’effort !), réfléchit encore et toujours, réfléchit longuement, réfléchit très longuement…

Et il se marie avec celle qui avait les plus gros seins…

Oui, parce qu’un homme, ça peut réfléchir beaucoup… mais ça ne sert à rien !

Les phobies bizarres

1) La parurésie

Les hommes qui souffrent de parurésie ont peur d’uriner en public, par exemple dans les toilettes publiques. Ça peut aussi être à la maison lorsqu’il y a d’autres personnes qui ne sont pas nécessairement dans la toilette avec eux.

2) La coulrophobie

S’il y a certaines personnes qui n’aiment pas les clowns, quelques-unes ont vraiment une peur exagérée de ceux-ci. Certains gars peuvent, par exemple, se mettre à pleurer lorsqu’ils aperçoivent un clown.

3) La cibophobie

« Mange tes brocolis! » Ne dites jamais ça à un gars qui souffre de cibophobie ! Il s’agit d’une peur des aliments verts, comme les légumes. Pour la plupart de ces gens souffrant de cette phobie, elle s’est développée durant leur jeune âge et ils ont associé le vert à l’anxiété.

4) La globophobie

Un gars qui souffre de globophobie peut avoir des sueurs froides lorsqu’il voit un ballon. En fait, beaucoup ont peur du bruit inattendu que pourrait faire le ballon en éclatant.

5) L’émétophobie

Personne n’aime vomir. Cependant, il y a des gars qui y ont développé une vraie phobie. Et ça touche plus de gens que l’on pense ! 9 % en seraient atteints ! Cette peur irrationnelle remonte souvent à l’enfance où il y a eu une expérience traumatisante en vomissant. Les gens souffrant d’émétophobie évitent les situations qui pourraient leur donner envie de vomir. Ils évitent l’alcool et suivent un régime strict. Ils jettent aussi tous les aliments qui ont dépassé la date de péremption.

6) Le syndrome de l’imposteur

On voit surtout cette peur chez les personnes qui ont des emplois à haute responsabilité. Un PDG d’une entreprise peut, par exemple, rejeter le mérite lié au succès de sa compagnie et attribuer le crédit à d’autres.

7) L’anuptaphobie

Il y a beaucoup de gars qui détestent être célibataires. Mais saviez-vous que l’anuptaphobie était une phobie qui consistait à avoir peur d’être célibataire ? Ça peut arriver chez des gars dont tous les amis sont en couple. Ils se sentent alors un peu seuls…

8) La phagophobie

Voici une phobie parmi les plus étranges de la liste : la peur d’avaler. Certaines personnes qui souffrent de phagophobie sont même obligées de manger liquide…

9) L’agyrophobie ou la peur de traverser la rue

Non, ce n’est pas la même chose que la peur des voitures. Ces gens ne veulent carrément pas traverser une rue, indépendamment des autos. Il leur est très difficile de vivre dans une ville.

10) La mageirocophobie ou la peur de cuisiner

Ce trouble peut potentiellement mener à une mauvaise alimentation chez les gens qui vivent seuls. Ces personnes peuvent se sentir extrêmement intimidées par des gens ayant de grandes compétences dans la cuisine… et ce sentiment d’impuissance est probablement la cause de la maladie pour plusieurs.

11) La pédiophobie ou la peur des poupées

Non, pas seulement des poupées effrayantes, mais de toutes les poupées. Cette peur est engendrée par une « fausse représentation des êtres sensibles ». Cette phobie ne doit pas être confondue avec la « pédophobie » qui est la peur des enfants.

12) La déipnophobie ou la peur des conversations au souper

Certaines personnes sont tellement terrifiées par l’idée de parler à une autre personne au cours du souper qu’ils évitent d’aller manger en même temps que les autres.

13) L’eisoptrophobie ou la peur des miroirs

Ce n’est pas tant le miroir lui-même qui fait peur que ce qu’il représente. Cette peur est plus précisément la crainte d’être mis en contact avec le monde spirituel au travers d’un miroir. Les personnes qui en sont atteintes éprouvent beaucoup d’anxiété, même s’ils savent que c’est irrationnel. Leur peur est souvent fondée sur des superstitions. Par exemple, avoir peur de se regarder dans un miroir la nuit, tout d’un coup qu’on verrait quelque chose d’autre apparaître.

14) La démonophobie ou la peur des démons

Il s’agit d’une peur anormale et persistante de la présence d’un mal surnaturel chez certaines personnes qu’ils croient être des démons et qui selon eux, circulent librement et cherchent à faire le mal. Ces gens sont incapables de s’aventurer seuls dans les bois ou de se promener dans une maison sombre, et bien entendu, ils ne peuvent pas regarder des films sur la possession démoniaque ou l’exorcisme.

15) La penthéraphobie ou la peur des belles-mères

De toutes les phobies sur cette liste, celle-ci est probablement la plus courante. Ce n’est pas une farce. Il paraît que la plupart des personnes mariées ont, à un moment ou un autre, souffert de penthéraphobie. Parmi les nombreux traitements disponibles pour cette phobie, le divorce semble être la plus populaire.

16) L’arachibutyrophobie ou la peur que le beurre d’arachides nous reste collé dans le palais

Ce trouble semble être assez facile à régler : il faut simplement ne pas acheter de beurre d’arachides. Ce trouble serait développé à l’enfance quand un enfant est forcé à manger du beurre d’arachides malgré lui. La simple vue du beurre d’arachides peut causer de la transpiration excessive et même des convulsions.

17) La cathisophobie ou la peur de s’asseoir

Parfois, la peur d’être assis est causée par le souvenir d’une sanction plus jeune à l’école, ou simplement un indicateur d’un autre problème, une autre phobie comme celle d’être assis devant des gens importants et influents. Ses caractéristiques : la transpiration, le souffle court et l’anxiété.

18) L’automatonophobie ou la peur des marionnettes de ventriloques

Le concept derrière les ventriloques est en fait assez particulier et peut-être difficile à concevoir pour bien des gens. De voir une marionnette prendre vie et parler peut faire peur et ça ne se guérit probablement pas. Ces gens ont aussi généralement peur des clowns.

Les plus vieilles blagues du monde

La plus vieille blague du monde a 3900 ans. Elle montre que l’humour scatologique était déjà en vogue chez les Sumériens, un peuple qui vivait dans ce qui est aujourd’hui le sud de l’Irak.

La très sérieuse université de Wolwerhampton, en Angleterre, a publié ce jeudi le classement des dix plaisanteries les plus anciennes du monde. Et la plus vieille blague, si on peut appeler ça ainsi, date de 1900 avant Jésus-Christ et suggère que l’humour scatologique était déjà en vogue chez les Sumériens, un peuple qui vivait dans ce qui est aujourd’hui le sud de l’Irak.

L’inscription, une fois traduite, signifie ceci :
« Une chose qui n’est jamais arrivée depuis des temps immémoriaux : une jeune femme s’est retenue de péter sur les genoux de son mari. »

En deuxième place, on retrouve une blague égyptienne qui date de 1600 avant Jésus-Christ, qui évoque le pharaon Snofru :
« Comment divertir un pharaon qui s’ennuie ? Tu fais voguer sur le Nil un bateau ayant pour toute cargaison des jeunes femmes simplement vêtues de filets de pêche et tu presses le pharaon d’aller à la pêche. »

Autre blague d’un autre âge, celle-ci :
« Qu’est-ce qui pend sur la cuisse d’un homme et aime à pénétrer dans un trou dans lequel il a l’habitude de pénétrer ? Réponse : une clé. » Soit la plus vieille blague anglaise, qui date du Xe siècle.

Le Dr Paul McDonald, l’auteur de ce travail universitaire et maître de conférence, explique, le plus sérieusement du monde, que «les plaisanteries ont varié au cours des siècles, certaines prenant la forme de devinettes, d’autres de mots d’esprit ou d’énigmes […] Leur point commun, néanmoins, est une volonté de transgresser les tabous et un certain degré de rébellion.»

Remerciements à la chaîne

Je veux remercier tous mes ami(e)s et collègues qui m’ont envoyé des emails de chaînes pendant toutes ces années. Car, grâce à votre bonté :

  • J’ai arrêté de boire du Coca depuis que j’ai découvert que ça sert à enlever les tâches de tartre dans les WC !
  • Je ne vais plus au cinéma tellement j’ai peur de m’asseoir sur une aiguille infectée avec le virus du SIDA !
  • Je pue car je ne mets plus de désodorisants qui peuvent causer le cancer !
  • Je ne stationne plus la voiture dans aucun parking car j’ai peur qu’on me donne un échantillon de parfum pour me droguer et puis me voler.
  • Je ne réponds plus au téléphone car on peut me demander d’appeler un numéro long et stupide et après je vais recevoir une facture infernale avec des appels en Uganda, à Singapore ou à Tokyo !
  • Je ne bois plus des boissons en canettes car je peux attraper une maladie des selles ou de l’urine de rat !
  • Quand je sors en boîte, je ne regarde aucun garçon, même s’il est très beau car j’ai peur qu’il m’amène à l’hôtel et qu’il me drogue pour après m’enlever un rein pour le revendre au marché noir !
  • J’ai versé aussi toutes mes économies sur le compte de Amy Bruce, une pauvre petite fille qui était malade à l’hôpital plus au moins 7000 fois (c’est drôle, cette petite fille a toujours 8 ans depuis 1993…).
  • Mon iPhone gratuit n’est jamais arrivé, ni les entrées que j’avais gagnées pour des vacances payées à Disneyland.

À tous un grand merci !

IMPORTANT : Si tu n’envoies pas cet email dans les prochaines 10 secondes, à au moins 1200 personnes, un oiseau va chier sur ta tête demain à 17h30.

Ça change d’être une femme !

Un homme était extrêmement lassé et découragé de se lever pour aller travailler pendant que sa femme restait à la maison. Il voulait qu’elle sache combien il lui en coûtait chaque jour d’aller bosser, alors il pria :
« Mon Dieu, je vais travailler tous les jours pendant 8 heures et je ne compte pas les 3 heures que je passe en plus dans le RER et le bus… Tout ça pendant que ma femme reste à la maison ! Je voudrais qu’elle sache à travers quoi je passe. Pourriez-vous échanger nos corps afin qu’elle s’en rende compte de mon calvaire ? »

Le Bon Dieu, dans son infinie bonté, exauça son souhait. Le lendemain matin l’homme se réveilla changé en femme.

Alors, ELLE…

  1. fit cuire le déjeuner pour la famille.
  2. réveilla les enfants.
  3. prépara leurs vêtements pour l’école.
  4. les fit manger.
  5. emplit leurs boîtes à goûter.
  6. les conduisit à l’école.
  7. reprit le linge du pressing en revenant à la maison.
  8. arrêta à la banque.
  9. passa à l’hypermarché pour quelques courses.
  10. revint à la maison pour déballer et ranger les courses.
  11. prit le courrier dans la boite aux lettres et paya les factures.
  12. nettoya la litière du chat et lava le chien.
  13. mangea seule en 10 minutes.
  14. se dépêcha de faire les lits.
  15. fit la lessive.
  16. passa l’aspirateur, épousseta, balaya et lava le sol.
  17. courut à l’école ramasser les enfants et dut subir leurs cris dans la voiture en revenant.
  18. leur donna quelque chose à boire et à grignoter.
  19. leur fit faire leurs devoirs.
  20. sortit la planche à repasser et regarda la TV en repassant.
  21. commença à éplucher les patates et laver les légumes pour la salade.
  22. prépara la viande et une tarte aux pommes pour le dessert.
  23. servit le repas du soir, puis, elle nettoya la table et la cuisine.
  24. emplit le lave-vaisselle.
  25. ramassa le linge des uns et des autres qui trainait un peu n’importe où et elle l’enfourna dans le lave-linge.
  26. donna le bain des enfants et les mit au lit et….
  27. à 21h00, elle était exténuée même si ses corvées de la journée n’étaient pas terminées ; elle alla donc au lit où on attendait d’elle qu’elle veuille bien faire l’amour… Ce qu’elle fit sans se plaindre.

Le lendemain matin elle se leva et se mit à genoux près du lit et pria :
« Mon Dieu, je ne sais pas ce à quoi je pensais… J’ai eu tort d’envier ma femme qui restait à la maison. S’il vous plaît, faites que nous puissions chacun reprendre nos corps d’origine. »

Le Bon Dieu dans son infinie bonté lui répondit :
« Mon fils, je crois que tu as appris ta leçon et je serai heureux de ramener les choses telles qu’elles étaient mais il va falloir que tu attendes 9 mois… tu es tombée enceinte hier soir ! »