La blonde tournante

Deux blondes discutent :
– J’ai de nouveau raté mon permis de conduire…
– Mais comment tu as fait ?
– J’arrivais à un rond-point, il y avait un panneau avec marqué 30, j’ai fait 30 fois le tour du rond-point…
– Et tu t’es trompée de combien de tours ?

Le géniteur

Une femme et un homme se présentent au bureau de l’état civil d’une mairie.
– Je viens déclarer mon neuvième enfant, dit la femme.
– Félicitations, dit l’employée. C’est madame…
– Pas madame, mademoiselle. Je ne suis pas mariée.
– Pardon. Et monsieur qui est là est le père ?
– Naturellement. Je viens de vous dire que c’était notre neuvième enfant.
– Cela ne me regarde pas, continue l’employée, mais il serait peut-être temps que vous vous mariez avec monsieur.
– Pas question, répond la femme. Je ne le trouve pas sympathique.

L’histoire des femmes

Avec les femmes c’est toujours une question d’histoires :

  • À 8 ans, il faut l’emmener au lit et lui raconter une histoire.
  • À 18 ans, il faut lui raconter une histoire pour l’emmener au lit.
  • À 28 ans, il n’y a plus besoin de lui raconter une histoire pour l’emmener au lit.
  • À 38 ans, elle vous raconte une histoire pour vous emmener au lit.
  • À 48 ans, elle vous raconte une histoire pour éviter d’aller au lit.
  • À 58 ans, vous restez au lit pour éviter les histoires.
  • À 68 ans, si vous réussissez à l’emmener au lit ce sera toute une histoire.
  • Et enfin à 78 ans, quelle histoire… Elle vous dit : « Qui êtes-vous ? »

La vie c’est comme ça…

Le succès à 2 ans : C’est de ne pas faire dans sa culotte.
Le succès à 3 ans : C’est d’avoir des dents.
Le succès à 12 ans : C’est d’avoir des amis.
Le succès à 18 ans : C’est d’avoir le permis de conduire.
Le succès à 20 ans : C’est de bien faire l’amour.
Le succès à 35 ans : C’est d’avoir de l’argent.

Et puis ça repart dans l’autre sens !

Le succès à 50 ans : C’est d’avoir encore de l’argent.
Le succès à 60 ans : C’est de faire encore l’amour.
Le succès à 70 ans : C’est d’avoir encore le permis de conduire.
Le succès à 75 ans : C’est d’avoir encore des amis.
Le succès à 80 ans : C’est d’avoir encore des dents.
Le succès à 85 ans : C’est de ne pas faire dans sa culotte.