31 août 2018 – Gaulois, réveillez-vous !!!

dessin d'actualité sur les gaulois réfractaires au changement d'Emmanuel Macron
31 août 2018 – Gaulois, réveillez-vous !!!

Français : « À l’abordage ! »
Emmanuel Macron : « Les gaugau… »
(caricature d’Emmanuel Macron)

Ce n’est plus une nouveauté, Emmanuel Macron méprise les Français et ne s’en cache pas. Bien au contraire, il ne rate jamais une occasion de trouver de nouvelles injures pour afficher son dédain envers les manants que nous sommes à ses yeux.

Après les « riens », les « fainéants », les « illettrés » et autres « cyniques »… voici venir les « Gaulois réfractaires ». Jusqu’à quand allons-nous le laisser nous bafouer et nous insulter avec son arrogance impériale sans borne ?

Un Président qui parle comme cela de son peuple à l’étranger est-il digne de nous représenter ?

Duf

29 mars 2018 – Réformes : à qui le tour ?

dessin d'actualité humoristique montrant Emmanuel Macron demandant à Édouard Philippe la prochaine caste de privilégiés à réformer
29 mars 2018 – Réformes : à qui le tour ?

(caricature d’Emmanuel Macron et Édouard Philippe)

Le gouvernement s’acharne à faire table rase des acquis sociaux, estimant que beaucoup trop de privilèges sont accordés à certaines catégories de salariés, notamment celui des cheminots.

Pourtant ce n’est pas le statut des cheminots qui est à l’origine du gouffre déficitaire de la SNCF, mais plutôt une combinaison de choix, erreurs et inactions des politiques précédentes. Mais la crise et la situation de la dette aidant, lorsqu’un imbécile de Président pointe du bout du doigt tous les salariés qui continuent à bénéficier de leurs « privilèges », le reste de la France monte au créneau pour les traiter de « profiteurs » et crient à l’injustice.

Alors faut-il dénigrer « les autres » ? Ces soi-disant « profiteurs » sont-ils la cause directe de la dette gouvernementale ? Dans son raisonnement, notre cher Président oublie que les multinationales sont-elles aussi de grandes « privilégiées » échappant à l’impôt et sont adeptes des paradis fiscaux.

La liste des « privilégiés » est longue, alors qui seront les prochains à bénéficier d’une belle réforme toute neuve par ordonnance ?
• Le corps enseignant et ses très, très longues vacances ?
• Les agents EDF qui ne payeront jamais une seule facture d’électricité ?
• Les journalistes et leur régime fiscal allégé ?
• Les employés d’Air France qui partent à l’autre bout du monde pour pas un rond ?
• Les bénéficiaires du RSA qui profitent du système sans se soucier du lendemain ?
• Les chômeurs qui préfèrent rester dormir aux frais de la Princesse ?
• Les retraités qui ont eu une belle vie et une belle retraite ?
A qui le tour ?

Duf

27 mars 2018 – Terrorisme : la position de Macron est-elle tenable ?

« Coupable naïveté » ou « aveuglement irresponsable » ?

dessin d'actualité montrant Emmanuel Macron embrassant un djihadiste
27 mars 2018 – Terrorisme : la position de Macron est-elle tenable ?

(caricature d’Emmanuel Macron embrassant un djihadiste)

Après l’attentat de Trèbes, tout le monde attendait de connaître la position du Président de la République sur cette tuerie… Taxé de « coupable naïveté » par l’opposition de droite et Laurent Wauquiez ou encore d’ « aveuglement irresponsable » de la part de Marine Le Pen, son angle d’attaque stratégique ne semble pas très convaincant.

Peu enclin à s’exprimer sur le sujet, Macron n’a pour l’instant pas de véritable solution à nous proposer. Alors va-t-il faire enfin quelque chose contre le terrorisme et prendre les mesures qui s’imposent ? Le sujet est lancé…

Duf

23 mars 2018 – Le financement libyen

Financement libyen : Sarkozy doit la vérité aux Français.

dessin humoristique de Nicolas Sarkozy interviewé sur TF1
23 mars 2018 – Le financement libyen

Nicolas Sarkozy : « Je ne suis pas corrompu ! Je vous le jur€ »
(caricature de Nicolas Sarkozy)

Nicolas Sarkozy a assuré jeudi 22 mars sur TF1 qu’il n’avait « jamais trahi la confiance des Français » et qu’il ferait « triompher son honneur », au lendemain de sa mise en examen dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de financement par des fonds libyens de sa campagne électorale de 2007.

Alors ? Accusations « grotesques », calomnies ou vérité ? Toujours est-il que les charges s’accumulent contre l’ancien président : corruption passive, financement illégal de campagne électorale, recel de détournement de fonds publics libyens…

Cette fois-ci, il va falloir frotter très, très fort pour laver votre honneur, M. Sarkozy.

Duf

20 mars 2018 – Le contrôle des chômeurs : est-ce bien raisonnable ?

Chômeurs obligés d’accepter les offres raisonnables d’emploi.

dessin humoristique d'un chômeur face à son conseiller Pôle Emploi
20 mars 2018 – Le contrôle des chômeurs : est-ce bien raisonnable ?

Conseiller Pôle Emploi : « Qu’est-ce que c’est ? Mais c’est de la merde !!! »
Chômeur : « Ha ! Non ! Ça c’est mon justificatif de travail… pour le job de merde que vous m’avez proposé. »
(caricature de contrôle Pôle Emploi)

Pour lutter contre les abus, le gouvernement Macron s’attaque maintenant à notre système d’assurance chômage en renforçant le contrôle des chômeurs.

L’arsenal de sanction est impressionnant et va de la suspension temporaire de droits à la radiation pure et simple de l’allocataire. Mais au-delà du simple contrôle, Emmanuel Macron va plus loin avec son projet d’offre « raisonnable » d’emploi et souhaite obliger les demandeurs d’emplois à accepter les boulots « dégradés » qui leurs sont proposés sous peine d’être rayés des listes et radiés à vie.

Désormais, il va devenir impossible de refuser plus d’une fois une offre d’emploi faite par votre gentil conseiller de chez Pôle Emploi :
– Votre qualification ? On s’en balance…
– Votre niveau de vie familial ? Rien à carrer…
– Votre expérience personnelle ? Ça sert à rien…
– Votre rémunération baisse ? Mangez des pâtes…
– Votre honneur et votre fierté ? Vous vous les mettrez où je pense…

Entre accompagnement au retour à l’emploi et contrôle des chômeurs, il n’y avait qu’un pas que la dictature Macron s’est empressée de franchir. Mais comme le dit si bien notre bon Président : « Il n’y a rien de choquant à contrôler les chômeurs », n’est-ce pas ?

Duf