Le prix Stella : Le soda tueur

Le prix Stella : Mai 2000

Un restaurant de Philadelphia fut contraint de verser 113.500 dollars à Amber Carson après qu’elle se soit cassé le coccyx en glissant sur du soda. Le soda était sur le sol parce que Mlle Carson l’avait envoyé à la tête de son petit ami 30 secondes plus tôt au cours d’une dispute.

Rate this post

Le prix Stella : Prisonnier du garage

Le prix Stella : Octobre 1998

Terrence Dickson, Pennsylvanie, quittait la maison qu’il venait de cambrioler en passant par le garage. Incapable de ressortir, en raison du malfonctionnement de la commande automatique de la porte du garage, il ne put réintégrer la maison, le porte reliant la maison au garage s’étant fermée à clé lorsqu’il l’avait claquée. Les occupants de la maison étaient en vacances. M. Dickson se retrouva enfermé dans le garage pendant 8 jours. Il a survécu grâce à un casier de Pepsi et un grand sac de nourriture pour chien déshydratée. Il poursuivit les propriétaires de la maison en justice, clamant la torture morale engendrée par la situation. Le jury lui octroya un demi-million de dollars.

Rate this post

Le prix Stella : L’obstacle enfantin

Le prix Stella : Janvier 2000

Un jury populaire du Texas accorda 780.000 dollars a Kathleen Robertson pour s’être foulée la cheville en trébuchant sur un enfant en bas âge courant entre les rayons d’un supermarché. Les propriétaires du magasin furent considérablement surpris par le verdict, considérant que le jeune trouble-fête était le fils de Mme Robertson.

Rate this post

Sodomie, Fétichisme et Perversions

La justice australienne s’est retrouvée dans l’incapacité de condamner une pratique frauduleuse qui a fait la fortune des deux ou trois comiques qui en ont eu l’idée. Ils ont mis des publicités dans plusieurs journaux, assurant qu’ils étaient spécialisés dans l’importation de films pornos, et qu’ils pouvaient obtenir à leurs clients n’importe quelle film de leur choix. Comme les prix pratiqués étaient plutôt intéressants, pas mal de clients ont décidé de passer commande et ont envoyé leur petit chèque.

Cependant, après plusieurs semaines d’attente, les clients ont fini par recevoir une lettre leur expliquant que tout compte fait la loi australienne ne permettait pas l’importation de matériel pornographique… Joint à la lettre, il y avait un chèque libellé à leur nom du montant exact de la somme qu’ils avaient payée. Remboursés, donc ?

Ce serait sans compter un petit détail qui a fait que moins de 10% des clients ont osé aller encaisser le chèque : le nom du titulaire du compte était : « Sodomie, Fétichisme et Perversions, S.A. »

Rate this post

Le chien qui mange les bijoux

Les perles : Les assurances

« Mon dogue allemand a avalé les boucles d’oreilles en or de ma femme. Elles valent près de 10 000 francs. Elles étaient sur la table de chevet. Le chien les a vues, a bondi et les a avalées. Vous me demandez de vérifier si je ne pourrais pas les retrouver : j’aimerais savoir pendant combien de temps je dois vérifier les excréments de mon chien. »

Rate this post