Chirurgie professionnelle

Quatre chirurgiens font la pause café et discutent boulot.

Le premier dit :
– Je pense que les comptables sont les humains les plus faciles à opérer : Quand on les ouvre, tout à l’intérieur est numéroté !

Le second dit :
– Je pense que les libraires sont les humains les plus faciles à opérer : Quand on les ouvre, tout est classé par ordre alphabétique.

Le troisième dit :
– Je pense que les électriciens sont les humains les plus faciles à opérer : Quand on les ouvre, tout à l’intérieur est classé avec des codes de couleur.

Le quatrième dit :
– Je pense que les avocats sont les humains les plus faciles à opérer : Ils n’ont pas de coeur, ils sont mous, ils n’ont pas de tripes, et leur tête et leur cul sont interchangeables.

Pas de bras, pas de… bras !

Un petit garçon n’a pas de bras ni de jambes, en fait ce n’est qu’une tête… reposant sur un coussinet de l’appui de fenêtre, il regarde ses camarades jouer au football…
– Maman, je peux aller jouer au foot ?
– Mais tu n’y penses pas, tu n’as pas de jambes ni de bras…
– Oui mais je veux jouer au foot.
– Ben prie très fort et peut-être que demain …

Rempli d’espoir, notre jeune héros se met à prier encore et encore toute la nuit. Le lendemain, deux bras sont apparus à la base du cou.
– Maman, Maman ! Crie-t-il en sautant bas de l’appui de fenêtre et courant sur ses nouvelles 2 mains, je peux aller jouer au foot ?
– Ben non ! football = pied + ballon !!! Prie encore, on ne sait jamais !

Un peu triste, il remonte sur l’appui de fenêtre croise les bras et s’endort en priant très fort. Le lendemain, c’est le miracle : 2 jambes ont poussé à la base du cou.
– Maman, Maman, regarde !
– Fantastique mon chéri, c’est le plus beau jour de ma vie, va te montrer à ton père !

Dans le jardin, on entend des cris de joie, le père revient en criant :
– Chérie, chérie, viens voir la grosse araignée que je viens d’écraser !

Dessin d'un enfant qui joue au football avec la tête d'un copain
Pas de bras, pas de… bras !

Communication post-coïtale

Un psychanalyste demande à un patient, visiblement perturbé :
– Votre femme vous parle-t-elle lorsqu’elle vient de faire l’amour ?
– Bien sûr, et beaucoup plus souvent depuis que je lui ai offert un téléphone portatif. Tenez : pas plus tard qu’hier après-midi, elle m’a appelé du Bois de Vincennes.

La traite du zoo file

Le fermier s’installe pour traire sa vache, petit tabouret, seau en dessous du pis, et on y va à la manoeuvre…

Au bout d’une minute la vache donne un coup de sabot dans le seau… « Ch@*?%$ de vache » s’exclame notre héros rural, il attache la patte de la coupable à un poteau, et reprend sa laitière besogne…

Une autre minute s’écoule et la vache de l’autre patte renverse le lait, « Bor%$?* de vache de mes deux » s’époumone l’agraire personnage tout en attachant la deuxième patte à un autre poteau, et il se remet à la tâche…

La vache, opiniâtre en diable lui refait le coup, mais cette fois à l’aide de sa queue, « Ah baptême, de baptême » jure t-il derechef « J’vas t’arranger ça moé tu va voère… » dit-il en attachant la queue de sa Marguerite à une poutre du plafond.

Comme il est à sa besogne, ses bretelles se font la paire, ses culottes lui tombent sur les chevilles et son épouse entre dans l’étable…..

Et là le fermier se dit :
« Eh merde, elle voudra jamais me croire… »

Destination finale

Une maman à sa petite fille :
– Ecoute, si tu es sage, tu iras au ciel, et si tu n’es pas sage, tu iras en enfer.
– Et qu’est-ce que je dois faire pour aller au cirque ?

La petite fille qui veut aller au cirque
Destination finale