Alcoolique pas anonyme

Un gus rentre dans un bar :
– Garçon ? un double whisky s.v.p. !
– Voilà monsieur.

Le type vide son verre tranquilou, se dirige vers la sortie puis, regardant sa montre, se ravise :
– Garçon ? un autre double whisky , avant qu’ça commence !
– Voilà monsieur.

Le type vide son verre, se dirige vers la sortie et a nouveau, regardant sa montre, se ravise :
– Garçon ? un dernier whisky avant qu’ça commence !
– Voilà monsieur.

Le type vide son verre, se dirige vers la sortie et a ce moment, le barman l’interpelle :
– Dites monsieur…faudrait penser à payer vos consommations !
– Ca y est… ça commence !

Airblague

Une dernière de chez nos amis belges, qui mérite notre attention car elle va sauver des vies. Il s’agit d’une commande manuelle d’airbag, au cas où la commande automatique ne marcherait pas.

Il suffit d’appuyer sur un petit bouton rouge situé sous le volant pour que l’airbag se gonfle.

Génial non ?

Un train de retard

C’est Mongolito qui arrive en retard à l’école un matin, sa maîtresse lui demande :
– Pourquoi est-tu en retard ?

Et il réponds avec difficulté :
– C’est passque ,c’est passque , c’est passque j’ai pris le train ….
– Et bien justement , tu devrais être à l’heure , à moins que le train n’ait eu du retard …
– Ah non ! ça , ça , ça , il était pas en retard …
– Et bien alors explique moi pourquoi TOI tu es en retard …
– Mais c’est passque j’ai pris le , j’ai pris le train …
– Bon alors ça suffit maintenant , si tu ne me dis pas la vérité , je te punis alors je t’écoute maintenant …
– Mais , mais Madame , je vous dis la vérité , j’ai pris le train …. DANS LA GUEULE !

Faire Führer

C’est Hitler qui meurt. Il arrive là-haut, à la porte du paradis, et il sonne en gueulant :
– Ouvrez la porte !

Il y a saint Pierre qui fait :
– Qu’est-ce que c’est que ce type ? Qu’est-ce que c’est ce type ?
– Ouvrez la porte, je suis le Führer !
– Hé, on se calme, mon ami !

Et puis finalement, Saint Pierre le fait entrer au Paradis. Seulement, très vite, Hitler se fait remarquer. D’abord, il trouve que les anges ne sont pas bien alignés, et il les fait mettre en rang. Ensuite, il les fait défiler en levant les ailes.

Alors Dieu finit par s’énerver et dit :
– On ne va pas pouvoir le garder ! Ce n’est pas possible. On va le foutre en enfer, au moins on sera peinards.

Hitler arrive en enfer, et c’est pareil. Au bout de deux jours, il casse les sabots de tout le monde en faisant marcher les diables au pas de l’oie et en voulant remplacer leurs fourches par des mausers à baïonnette.

Tant et si bien que les démons se disent :
– Il nous emmerde, ce mec ! On n’en veut pas ici. On va le foutre au purgatoire.

Et au purgatoire, c’est pareil, il impose le port de l’uniforme, organise des revues de détail, hurle « présentez âmes ! » et tout ça.

Bientôt tout le monde en a marre, et Dieu décide de le virer en le renvoyant sur Terre. Alors il le convoque et il lui dit :
– Bon, je vous accorde une permission. Le problème, c’est que vous ne descendez pas comme ça, hein ! Vous enlevez l’uniforme, vous passez chez le coiffeur et vous vous faites couper la mèche et la moustache parce que sinon on va avoir des emmerdes. Et puis vous me mettez un tee-shirt Mickey, un bermuda et des baskets pour qu’on ne vous repère pas…

Hitler fait :
– Et vous me donnez combien de temps ?
– Le temps que vous voudrez : c’est une permission illimitée !

Deux heures après, on frappe de nouveau à la porte du paradis, c’est Hitler qui revient. Alors Dieu lui demande :
– Qu’est-ce qui vous arrive ?

Et Hitler lui répond :
– Je n’irai plus jamais sur Terre, quel bordel !
– Pourquoi vous dites ça ?
– Maintenant ce sont les Juifs qui font la guerre et les Allemands qui font des affaires !