La petite fille et ses parents après la douche

C’est une petite fille qui regarde sa maman se maquiller après la douche et qui demande:
« Maman, qu’est-ce que c’est ça ? »
La maman répond :
« C’est ma poitrine, ou mes seins si tu préfères. Tu en auras aussi des comme ça quand tu seras grande. » La petite fille voit alors son papa qui sort de la douche et dit :
« Qu’est-ce que c’est que ça papa ? »
Le père répond :
« Ça c’est mon pénis… »
La petite fille demande:
« Et j’en aurais un aussi ? »
Le père :
« Oui tu en auras un. »
La petite fille :
« Quand Papa ? Quand je serai grande ? »
Le père :
« Non, non, dès que ta mère sera partie travailler… »

Les renoncements suite à malaise cardiaque

Effrayé par un malaise cardiaque, un joyeux vivant d’une cinquantaine d’années a consenti à écouter les conseils de son médecin. – Il y a un mois de cela, raconte-t-il, la première semaine, j’ai renoncé à faire de plantureux repas. La deuxième semaine, j’ai renoncé à fumer. La troisième semaine, j’ai renoncé à fréquenter les femmes légères… que j’aime tant.
– Et la quatrième semaine ?
– J’ai renoncé à renoncer.

Le gars du restaurant et la jolie serveuse

Dans un restaurant un jeune consommateur tente de faire la cour à une très jolie serveuse. A la fin du repas il s’enhardit et lui dit :
– Tout de même, il y a bien trois petits mots qui vous feraient plaisir à entendre ! – Mais bien sûr.
– Je suis sûr que c’est « je vous aime ».
– Non, c’est « Gardez la monnaie ».

Le petit cirque et son éléphant savant

C’est un propriétaire d’un tout petit cirque. Ils possède un éléphant mais il a beaucoup de mal à le nourrir, parce que les choses vont plutôt mal en ce moment. Alors le il se dit :
« Ce serait super si on pouvait faire faire quelque chose de jamais vu à l’éléphant ! ».
Et il passe en revue tous les tours que les éléphants des autres cirques sont capables de faire :
– Lever une patte : OK.
– Lever deux pattes : OK.
– Lever trois pattes : déjà fait dans un cirque aussi.
– Sauter en l’air : Pas encore vu nulle part ! Alors le gars fait tirer des affiches pour le spectacle sur lesquelles il fait rajouter :
« Nous offrons 10.000 euros à celui qui réussira à faire bondir en l’air notre éléphant. »
Lors du spectacle plusieurs personnes se présentent pour tenter le coup. A chaque fois, le directeur leur dit :
« OK, vous pouvez essayer, mais la participation est de 100 euros. »
Tous ceux qui essaient ne parviennent pas à tirer quoi que ce soit du pauvre éléphant. Et pendant ce temps là, les finances du cirque remontent…
Jusqu’à ce qu’un jour, un homme se présente au directeur, donne un billet de 100 euros pour tenter le coup, lui dit de patienter le temps qu’il aille dans sa voiture chercher un accessoire.
Le gars revient sur la piste du cirque avec un club de golf à la main. Il se place en face de l’éléphant et le regarde dans les yeux, puis il passe derrière lui et lui balance un swing ignoble dans les parties !
L’éléphant pousse alors un énorme barrissement de douleur et bondit des quatre pattes en l’air !
Le directeur du cirque est alors obligé de payer l’homme… Et du coup, il se retrouve avec les mêmes problèmes financiers qu’avant…. Alors il se remet à réfléchir à ce qu’il pourrait demander d’inédit à son éléphant :
– Bouger la tête de haut en bas : OK.
– Bouger la tête de droite à gauche : Jamais vu.
Et le revoilà qui fait tirer des nouvelles affiches pour inciter les gens à tenter ce nouveau tour sur son éléphant. Naturellement, à chaque tentative, le directeur empoche les 100 euros du participant, et les affaires reprennent…
Jusqu’à ce qu’un jour, l’homme qui avait réussi à faire sauter en l’air l’éléphant se représente: Il donne sa participation de 100 euros au directeur, lui dit de patienter deux secondes, le temps qu’il prenne un accessoire dans sa voiture…
Et le voilà qui revient avec son bon vieux club de golf; il se place devant l’éléphant et lui dit :
– Tu te souviens de moi?
Alors l’éléphant balance sa tête de haut en bas.
– Est-ce que tu veux que je te refasses la même chose que la dernière fois ?
… Et l’éléphant secoue la tête de droite à gauche.