L’art des mathématiques en école secondaire

Le professeur d’une petite école secondaire demande au plus brillant de ses élèves :
– Alors petit génie combien font 4 multiplié par 2.
Le petit génie :
– Ca dépend monsieur ! – Comment !?
Le petit génie :
– Ben il y a deux solutions, verticalement ça donne deux 3 qui se font face et horizontalement ça donne deux O superposés !

La blonde et l’anniversaire de la fourmi

C’est une blonde qui voit sur le trottoir une petite fourmi qui pleure. Elle la prend dans la paume de sa main et lui dit :
– Pourquoi tu pleures petite fourmi ?
– Parce que c’est mon anniversaire et que personne ne me le fête. Alors, la blonde se met à lui chanter :
« Bonne fête p’tite fourmi ! Bonne fête p’tite fourmi ! »
Puis, tapant des mains :
« Bonne fête, bonne fête, bonne fête p’tite fourmi ! heu… »

La maman des triplés

Ça se passe à Marseille; c’est une jeune mère qui vient d’avoir des triplés, alors elle est fière parce que c’est quand même rare et elle dit à sa mère :
– Tu sais, maman, hein, les triplés, eh bien je vais te dire, le docteur il m’a dit que ça arrivait une seule fois sur dix mille ! Et sa mère lui demande :
– Mais alors quand est-ce que tu faisais les courses, la cuisine et le ménage ?

L’amour télévisuel

– Mon mari, raconte une dame à une amie, est un fou de télévision. Autrefois, il ne trouvait le temps de me faire l’amour que pendant la mi-temps des matches de football. Ce n’était pas très fréquent et ça ne dépassait jamais les quinze minutes, ce qui me laissait tout juste le temps de me mettre en train. – Et tu lui as suggéré une autre formule ?
– Oui. Maintenant, on fait cela pendant le tunnel des pubs entre la fin de l’émission de début de soirée et le début du Journal de la nuit sur France 3. C’est fête tous les jours et ça nous laisse au moins quarante minutes pour nous ébattre tranquillement.