La folie du lance-pierre

C’est un fou dans un asile qui passe le test de sortie.

Le psy demande :
– Quand tu sortiras que feras-tu ?
– J’irai dans une mercerie j’achèterai un élastique, je ferai un lance-pierre et je tirerai sur les filles.

Le psychiatre bien sûr ne le laisse pas sortir. Trois mois de traitement plus tard même question :
– J’irai dans une mercerie j’achèterai un élastique, je ferai un lance-pierre et je tirerai sur les filles.

Trois mois plus tard même test, même question mais la réponse change.
– Quand tu sortiras que feras-tu ?
– Je draguerai une fille.
– Ensuite ? dit le psy.
– Je lui offrirai de venir chez moi boire un verre.
– Bien, et ensuite ?
– On ira dans la chambre et je lui enlèverai sa robe.
– Super tu es guéri et ensuite ?
– Je lui enlèverai son slip.
– Fantastique et tu la baises ? demande le psy.
– Mais non ! T’es fou, j’enlève l’élastique du slip et je fais un lance-pierre !

Un fou avec un lance-pierre
La folie du lance-pierre

La quantité d’accidents déclarés

Les perles : les assurances

« Monsieur, j’ai l’honneur de vous déclarer que je viens de faire mon 5ème accident de l’année. Vous pouvez dire que je suis sans la poisse. Mais vous noterez que pour le 3ème je n’étais pas en tort. »

Un homme accidenté
La quantité d’accidents déclarés

L’hélicoptère en panne au-dessus de Seattle

Un hélicoptère volait au dessus de Seattle hier quand une anomalie électrique a mis hors circuit tout l’équipement pour la navigation électronique ainsi que tout l’équipement destiné aux communications de l’appareil.

En raison des nuages et du brouillard, le pilote ne pouvait plus déterminer ni sa position ni son trajet jusqu’à l’aéroport . C’est alors que le pilote voit un grand building, il vole en sa direction, fait une première rotation, puis voyant des gens à la fenêtre, fait du vol stationnaire.

Ensuite, il fait des signes de la main pour se faire comprendre des gens de l’immeuble et il leur demande :
« OU SUIS-JE ? ».

Les gens dans l’immeuble répondent très rapidement au pilote. Avec de grands gestes ils disent :
« VOUS ÊTES DANS UN HÉLICOPTÈRE ! »

Alors le pilote sourit, regarde sur sa carte et détermine sa route jusqu’à l’aéroport où il atterrit sans aucun problème. Une fois sur la terre ferme, le copilote demande à son pilote comment il a réussi à retrouver sa route.

Le pilote lui répond :
« Ce building ne pouvait être que celui de MICROSOFT car, comme pour leur assistance téléphonique, ils m’ont donné une réponse techniquement correcte mais sans aucun intérêt. »

Dessin un pilote d'hélicoptère fait de l'humour
L’hélicoptère en panne au-dessus de Seattle