Autobus international


Dans les autobus urbains, au dessus de la place du conducteur, il y a un écriteau qui diffère selon les pays :
En Allemagne :
« Il est strictement interdit de parler au chauffeur. » En Italie :
« Il vaut mieux ne pas parler au chauffeur, il a besoin de ses mains pour conduire. »
En France :
« Défense de parler au conducteur. »
En Israël :
« Il n’y a aucun intérêt à parler au chauffeur. »
Et à Marseille :
« Il est défendu de répondre au chauffeur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.