Le séjour à Paris de l’esquimau

Un esquimau rentre, ravi, de son premier séjour à Paris. On l’interroge :
– Tu étais descendu à l’hôtel ? – Non, mieux que ça. Je logeais chez l’habitant : chez un boucher exactement. C’était merveilleux comme confort. Il m’avait installé un lit dans sa chambre froide.

La destination des valises

Roissy. Le 29 Juin. Un passager arrive à la pesée des bagages d’Air France. Il dispose de 3 grosses valises sur son chariot :
– J’aimerai que cette valise aille à New York, que celle-ci aille à Rome, et que celle-ci aille à Hongkong ! – Je suis désolé Monsieur, répond l’hôtesse, j’ai bien peur que cela ne soit impossible !
– Impossible ? C’est pourtant ça qui s’est passé la dernière fois que j’ai pris un vol sur cette compagnie.

Le voyage de la lapine

Devinette :

Une Lapine part en voyage depuis les Pyrénées vers Paris.

A un croisement, elle rencontre un lapin noir. Pour s’assurer qu’elle ne se trompe pas de route elle lui demande :
– Quelle est la route qui mène à Paris ?
Le lapin noir répond :
– Fais moi « tac tac » et je te le dirais.
C’est ainsi qu’ils font « tac tac » dans un coin. Arrivant a un autre croisement, elle rencontre un lapin roux. Elle lui demande la bonne route. Mais celui-ci répond comme le premier :
– Fais moi « tac tac » et je te montrerai.
Encore une fois, elle consentit a faire « tac tac » avec le lapin roux.

Et il en est ainsi pour trois autres lapins blanc, brun, et gris.

Arrivant à Paris, elle met bas six petits lapereaux : un roux, un noir, un blanc, un gris, un brun, et …

Devinez la couleur du sixième !

(réponse: Pour avoir la couleur du sixième, il faut d’abord faire « tac tac »)

La blonde à l’étranger

Une blonde va aller en vacances à l’étranger pour la première fois de sa vie. Elle doit se faire faire un passeport. A la préfecture, l’employé voit que la jeune femme est complètement désemparée devant le formulaire à remplir. Le fonctionnaire regarde par-dessus son épaule et constate que la blonde est en train d’essayer d’écrire « Deux fois par jour » dans la petite case notée « SEXE ».

Patiemment, le gars explique :
– Non, non, non. Vous faites erreur, ce n’est pas cela qu’on vous demande dans cette case. Il faut que vous mettiez « Masculin » ou « Féminin ».
– Oh, répond la blonde, « Masculin », bien sûr, et toujours avec mon mari !

Réunion et retrouvailles

Dans ce bout de France ou tu fus muté
Tu trouvas beauté, mer et plaisance
Tu vécus l’absence de notre amitié
Seule ombre aux palmiers, tâche d’existence Loin de nos hivers, tu nous écrivis :
« C’est le paradis que j’ai découvert »
« C’était le désert, ici c’est la vie »
« Là-bas que de pluie, ici que de mer ! »

Tu nous fis rêver plages de bonheur
Fruits et douceurs, éternel été
Etendues sablées, vagues et chaleur
Bains de bonne heure et longues soirées

Et voilà mon ami
Un jour nous discutions
De coins de paradis
Tu as trouvé le tien

Par une mutation
Tu m’as montré le mien
C’est l’île de la Réunion
De nos retrouvailles aussi

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

6 avril 2015 – Observons ce magnifique spectacle de la mue du Beauf !

C’est le printemps ! De nombreux français se sont retrouvés sur les routes dès vendredi pour le week-end de Pâques, en raison d’un temps relativement doux et agréable. Heureuse période que celle des parades amoureuses des beaufs.

(caricature camping-car)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com