Défendre une très jolie femme

Un avocat défend sa cliente, une très jolie femme. Faute d’arguments, il termine ainsi sa plaidoirie : – Monsieur le Président, Messieurs les jurés, vous vous trouvez devant un seul choix : ou mettre cette femme dans une cellule de prison sale, sombre et humide ou la laisser rentrer chez elle, 18 rue de la Reine, escalier B, 6e étage, porte de droite, téléphone 06 42 58 31 xx. Messieurs, à vous de juger !

L’impolitesse du divorce

Une femme désirant le divorce se plaint auprès du juge du mauvais caractère de son mari…

Le juge au mari :
« Votre épouse prétend que vous ne lui avez plus adressé la parole depuis des années. » Le mari :
« C’est vrai. »

Le juge :
« Pourquoi ? »

Le mari :
« Parce que je suis trop poli pour l’interrompre… »

Ma femme me trompe

A la conciliation qui précède le divorce, le juge demande au mari de l’éclairer sur ses soupçons.
– Alors ?! Quels sont ces éléments qui vous font croire que votre femme vous trompe ? – Mon travail m’oblige à être absent du lundi au vendredi; je suis sans arrêt sur les routes et je ne rentre que les week-ends alors vous comprenez, j’ai à cœur de rattraper le temps perdu, au lit avec ma femme. Un samedi que nous faisions l’amour, un peu bruyamment il faut l’avouer, j’entends le voisin d’à coté taper dans le mur avant de se mettre à hurler : « Vous pourriez pas au moins arrêter vos cochonneries les week-ends !!! »

Le prix Stella : Dans les dents la boîte !

Le prix Stella : Décembre 1997

Kara Walton, Delaware, gagna son procès contre une boite de nuit d’une ville voisine lorsqu’elle les poursuivit car étant tombée par terre depuis la fenêtre des toilettes elle s’était cassé 2 dents. Ceci étant arrivé alors que Mlle Walton essayait de s’esquiver par la fenêtre pour éviter de payer 3 dollars 50 de boisson. Le jury lui octroya 12.000 dollars plus les frais de dentiste.

Le prix Stella : Mordu par un chien énervé

Le prix Stella : Octobre 1999

Jerry Williams, Arkansas, gagna 14.500 dollars plus les frais médicaux après avoir été mordu par le chien de son voisin. Le chien était enchaîné à la clôture intérieure du jardin. Le montant accordé a M. Williams fut moins élevé que prévu car le jury estima que le chien avait peut-être été un rien provoqué par M. Williams qui lui tirait dessus au fusil a plombs.

Le prix Stella : La main sur l’enjoliveur

Le prix Stella : Juin 1998

Carl Truman, 19 ans, de Los Angeles, gagna 74.000 dollars plus les frais médicaux lorsque son voisin roula sur sa main avec sa Honda Accord. M.Truman n’avait apparemment pas remarqué la présence de son voisin au volant alors qu’il lui volait ses enjoliveurs.

Le prix Stella : Pourquoi tant de haine ?

Le prix Stella : Explications

En 1994, un jury du Nouveau-Mexique accorda 2,9 millions de dollars de dommage et intérêts a Stella Liebeck, 81 ans, souffrant de brûlures aux troisième degré sur les jambes, le sexe et les fesses après s’être renversée une tasse de café McDonald sur elle. Ce cas inspira un « Prix Stella » annuel récompensant les procès US les plus délirants. Les cas présentés sont des sérieux candidats pour le prix, chacun versant dans le ridicule achevé, mais, dans la tradition américaine, avec un bon avocat, on peut gagner n’importe quoi.