Le train des Alsaciens

Trois Alsaciens s’ennuient dans un compartiment du Strasbourg-Paris. Ils aimeraient jouer au Poker, mais il leur faudrait un quatrième. Dans le couloir, un Parisien, planté devant la fenêtre, regarde passer les poteaux électriques. Les Alsaciens hésitent un moment. Puis, finalement, comme ils ont vraiment envie de jouer au poker, ils avisent le Parisien :
– Hé, tu joues avec ?
– Non, non, répond le Parisien distrait, je me les gratte.

6 octobre 2016 – Ouf ! Nos emplois sont sauvés !

Le gouvernement a dévoilé une commande exceptionnelle de 15 rames de TGV pour préserver l’emploi des salariés de l’usine Alstom menacée de fermeture. Con…tribuables : se servir de nos impôts pour enrichir les actionnaires de la SNCF.

(caricature actionnaire d’Alstom)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

12 février 2016 – Accident de Bretigny…

… Les explications louches de la SNCF ! Les enquêteurs mettent à jour des rapports dissimulés sur les économies faites par la SNCF en matière de maintenance et de sécurité, deux ans et demi après l’enquête sur l’accident de train de Brétigny-sur-Orge. SNCF à nous de vous faire préférer le baraTRAIN !

(caricature Guillaume Pepy)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

Le TGV en panne

Le TGV Paris-Toulouse se trouve immobilisé en plein trajet en raison d’un grave ennui moteur. Le chef de train prend le micro pour informer les voyageurs du retard qu’ils vont devoir subir : « Mesdames et messieurs, j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle à vous annoncer : La mauvaise nouvelle, c’est que la motrice du train a subi une grave avarie moteur et que nous allons être immobilisés ici jusqu’à ce qu’un train-dépanneur vienne nous dépanner… La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas choisi de prendre l’avion pour faire ce voyage ! »

Le raciste de la Gare de Lyon

Voyageant par le train, un Noir, en arrivant à Paris, s’aperçoit qu’on lui a volé sa valise. Voulant se présenter propre à sa famille, il se rend dans les toilettes de la Gare de Lyon, où un voyageur commence à se raser.
– On m’a volé toutes mes affaires, explique le Noir. Pourriez-vous avoir l’amabilité de me prêter votre savon ?
– Bien sûr, dit le voyageur, aimablement. Tenez. Le Noir se lave le visage puis il demande :
– Pourriez-vous me prêter votre rasoir et votre mousse à raser ?
– Mais avec plaisir.

Une fois rasé, il demande :
– Puis-je vous demander de me prêter votre serviette ?
– La voici.

Le Noir s’essuie, puis il questionne :
– Pourriez-vous me prêter votre brosse à dents ?
– Là, dit le voyageur, je crois que vous exagérez.

Alors, le Noir s’écrie, profondément indigné :
– Raciste !

Rater son train d’une minute

Sur le quai de la gare de Lyon, à Paris, un homme, tenant une valise dans chaque main, gémit :
– Oh ! Là ! Là ! C’est terrible ! Alors que toute ma carrière en dépend, j’ai raté mon train. Oh ! C’est affreux ! Un voyageur belge l’interroge :
– Vous l’avez manqué de beaucoup ?
– D’une minute à peine.
– Mais alors, c’est sans gravité. A vous entendre pousser de tels hurlements, je m’imaginais que vous l’aviez raté d’une heure au moins.