L’équipement ménager de pointe

Une dame raconte à une amie :
– Maintenant, grâce à mon mari, je suis merveilleusement équipée : four à micro-ondes, mixer, aspirateur, réfrigérateur, lave-linge, machine à laver la vaisselle… Enfin, j’ai pu renvoyer ma bonne… mais j’ai dû prendre pour amant un bon dépanneur.

La modernité de la campagne

Un petit Parisien va voir une très vieille dame qui habite une fermette, dans le petit village où les parents de l’enfant ont acheté une résidence secondaire. Il s’extasie, en voyant qu’elle s’éclaire avec une lampe à pétrole : – C’est drôlement moderne, chez vous. Chez nous, à Paris, on en est encore aux tubes de néon.

La violence de la belle-mère sourde

– Que t’est-il arrivé ? Demandent ses collègues à un employé de bureau qui arrive, un matin, le crâne entouré de bandelettes. – Oh ! C’est une étourderie de ma femme. Elle avait négligé de me signaler que sa mère, qui habite avec nous, s’était enfin décidée à faire réparer son appareil acoustique. Et hier soir, en rentrant, je lui ai demandé, comme d’habitude, avec mon plus charmant sourire : « Ça va, la vache folle ? »

Le parapluie imparable

Un couple se promène dans la campagne quand éclate un orage. Alors que commencent à tomber d’énormes gouttes, le mari dit à sa femme :
– Vite, ouvre ton parapluie. – Je veux bien, répond-elle, mais ça ne servira à rien. Il est plein de trous.
– Mais, alors, si tu savais qu’il est inutilisable, pourquoi l’as-tu emporté ?
– J’espérais qu’il ne pleuvrait pas.

Le courrier au Père Noël

Dans un grand magasin, le 24 Décembre, une petite fille s’approche du Père-Noël qui l’invite à monter sur ses genoux et qui lui demande:
– Bonjour ma petite fille. Alors dis-moi, qu’est-ce que tu aimerais pour Noël ? La petite fille le fixe alors avec des grands yeux pleins d’angoisse, des larmes ne tardent pas à couler et elle sanglote :
– Ça veut dire que tu n’as pas reçu mon e-mail ?