Mauvais choix

Il n’y a de regrets
Que ceux que l’on agrée
Il n’y a de secrets
Que ceux que l’on se crée Si tout seul il soupire
C’est qu’entre ces deux choix
Il a fait le pire
Car l’amour qui échoit
A l’homme est unique
Et l’amour qui déçoit
Un ersatz cynique
Et un refus de soi

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.