Parfum

Je voulais t’écrire un poème
Pour dire à quel point je t’aime
A quel point ma vie belle est devenue
A quel point dans ma vie ta venue
Apporta le soleil, le bonheur
Et chargea mille espoirs en mon cœur Je voulais t’écrire un poème
Pour rassurer, te dire que même
Si notre vie est parfois dure
L’amour que j’ai pour toi perdure
Que les obstacles et les ennuis
Jamais à mon amour n’ont nuis

Je voulais t’écrire un poème
Un drôle de texte, un stratagème,
Pour te montrer que dans ma vie
Il n’y a que de toi l’envie

Je voulais t’écrire un poème
Pour dire à quel point je t’aime
Mais craignant de n’être pas assez fin
Je préfère t’offrir le parfum
Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Dans ces moments là

Dans ces moments là
Quand on ne sait pas
Quand on ne veut pas
Quand on aime tout bas Dans ces moments là
Moi je n’oublie pas
Moi je vis pour toi
Moi je serais là

Dans ces moments là
Il n’y a pas de lois
Il n’y a plus de foi
Il n’y a rien que toi

Dans ces moments là
Toi entre mes bras
Toi tout contre moi
Toi ne pleure pas

Dans ces moments là
J’ai besoin de toi
J’ai même peur de moi
Dans ces moments là

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Vouloir le temps

Vouloir l’instant sans avoir le temps
Est pire mort que disparition
Le temps s’écoule et l’amour nous prend
Vouloir sans cesse préservation Est pire absence qu’enterrement
On peut construire l’élévation
Vouloir or et gloire nous conservant
Est pire folie que destruction
Braver le temps
Ne sert à rien
Mais nos enfants
Feront le lien

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Amour fou

Je t’écris en vert
Car j’écris en vers
Je veux que l’on s’aime
Que l’amour l’on sème De l’amour l’étoile
A blanchi les toiles
Où l’amour j’écrirais
Et chanterais, et crierais
Car il faut t’avouer
Que l’amour m’a voué
A te dire mon amour
Comprends-tu mon amour ?

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Ombre

Je sombre dans l’oubli
Ton ombre a disparu
Et toi avec
Je voyage dans la nuit Dans des âges inconnus
Et avec toi
Le jour est ma folie
Et pourtant je survis
Je suis à toi
Et là où tu n’es plus
Ma vie a disparu
Moi je te suis
Je sombre dans l’oubli
Ton ombre a disparu
Je veux la remplacer
Pour pouvoir mieux t’aimer

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

La femme (la rose et le diamant)

Et quand, ton cœur s’ouvrant
De tes mille flammes
Ton parfum m’enivrant
J’ai réchauffé ma vie De ton corps de satin
Dans ton cœur de cristal
J’ai réjoui mes mains
J’ai pu voir mon âme
Et compris le bonheur
En criant mon envie
De cueillir cette fleur
De prendre ton étoile
Femme au corps de rose
Cristalline éclose

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Le diamant

De tes mille flammes
J’ai réchauffé ma vie Dans ton cœur de cristal
J’ai pu voir mon âme
En criant mon envie
De prendre ton étoile

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

La rose

Et quand, ton cœur s’ouvrant,
Ton parfum m’enivrant, De ton cœur de satin
J’ai réjoui mes mains
Et compris le bonheur
De cueillir cette fleur

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Guetteur

Et je suis là, fiévreux
A guetter les étoiles
A me rendre nerveux
Comme si sur cette toile
Un dernier message
Une pensée de toi
Aurais gravé l’image
De ton amour pour moi Et j’attends impatient
Corps vidé, cœur amour
Un message inconscient
Qui me dira un jour
Que tu es revenue
Pouvant me réveiller
De ce long non vécu
Et toujours t’enlacer

Voici venir l’instant
Où, guetteur satisfait
Sur le miroir du temps
J’ai pu voir ton reflet
Et j’ai joint dans un cri
Mon amour, mon bonheur
Car il était écrit
Notre union dans nos cœurs

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Attente 2

Les heures passent et pourtant
Une angoisse au fond de moi
Une attente qui je le sens
Me glace peu à peu d’effroi J’ai tellement d’amour pour toi
Que plus rien d’autre à mon sens
Ne me fait ressentir l’émoi
De toi je tire l’essence
De ma vie. Me tue l’absence
De ton corps contre le mien
De ton cœur un grand silence
Toute mon âme t’appartient
Et lorsque tu me reviens
Je ressuscite à l’envie
Le pourvoir que tu détiens
De mort, de vie, je revis
Et pour ton retour je prie
Ce n’est qu’une question de temps
Mais je n’ai jamais appris
Les heures passent et pourtant…

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.