Se rafraîchir en Espagne

Un homme et une femme font du trekking sur un petit chemin du Sud de l’Espagne. Ils marchent depuis plusieurs heures sous un soleil écrasant lorsque la femme dit :
– Waow, qu’est-ce qu’il fait chaud !

Le gars lui répond :
– Si tu enlevais ta petite culotte, tu verrais que tu serais bien plus rafraîchie ! La fille lui répond :
– T’es vraiment un obsédé hein ?! Tu ne penses qu’à ça !

Et ils continuent leur marche. Une heure plus tard, la fille se plaint encore de cette chaleur écrasante :
– J’étouffe. Pourvu que l’on trouve rapidement un coin frais avec de l’ombre. Et le gars sans se démonter :
– Ouais, eh bien moi je te dis que si tu enlevais ta petite culotte, tu la sentirais la fraîcheur !

La fille hausse les épaules et ils continuent leur marche. Un peu plus loin, ils passent devant une maison. Une vieille est assise sur les marches de l’escalier, en train de manger une pastèque. Chose étrange, elle a la culotte baissée sur les chevilles…Le gars s’aperçoit de la chose et dit à sa copine de marche :
– Regarde, tu vois ?! Je te l’avais dit que ça rafraîchissait d’enlever sa culotte !

Puis il demande à la vieille :
– Dites-moi madame, n’est-ce pas que vous êtes bien plus fraîche en baissant votre culotte ?
– J’en sais trop rien mon gars, mais en tous cas, comme ça les mouches me laissent tranquille pendant que je mange ma pastèque.

Les fraises de la Mère Supérieure

C’est la mère supérieure qui fait venir ses soeurs dans son bureau. Elle leur demande d’aller chercher des fraises en villes. Malheureusement, la mère supérieure a la fâcheuse habitude de parler très rapidement, et nos chères bonnes soeurs ont compris « d’aller chercher des frères en ville. » Ce qu’elles font, avec grand plaisir d’ailleurs ! De retour au couvent, une des soeurs entrent dans le bureau de la mère supérieure et dit :
– Nous avons trouvé ce que vous nous aviez demandé, Mère.
– Parfait ! répondit la mère supérieure. Faites-les décharger dans le corridor, nous allons les équeuter demain…

Le cracheur de feu

Sur une place, un cracheur de feu retient l’attention des badauds. L’un d’eux l’interroge, stupidement :
– C’est dur à faire, ce truc-là ? – Pas du tout ! Vous pouvez vous-même en être capable. Voici la carte d’un restaurant indien où vous n’aurez qu’à aller déjeuner. Choisissez le curry d’agneau en demandant qu’on vous mette triple dose de curry. Vous verrez, après cela, si vous ne crachez pas le feu !

La candidature chez Mc Donalds

Les perles : Le travail

CANDIDATURE POUR UN EMPLOI CHEZ MC DONALDS

1 ) NOM, Prénom :
Jancqueur, Hervé 2 ) AGE :
28 ans

3 ) POSITION DEMANDÉE :
Horizontale le plus souvent possible. Plus sérieusement, n’importe quoi. Si j’avais vraiment la possibilité d’être exigeant, je ne serais pas ici.

4 ) PRÉTENTIONS DE SALAIRE :
800 KF par an, plus 3% des actions de la compagnie payable d’avance. Si ça n’est pas possible, faites-moi une proposition, nous négocierons.

5 ) ÉDUCATION :
Oui.

6 ) DERNIER EMPLOI OCCUPE :
Cible de prédilection pour un cadre moyen sadique.

7 ) MONTANT DU DERNIER SALAIRE :
Beaucoup moins que ma valeur réelle.

8 ) RÉALISATIONS NOTOIRES (dans le cadre de cet emploi) :
Une incroyable collection de stylos volés, exhibés en ce moment dans mon appartement.

9 ) RAISONS DU DÉPART :
Voir question 6.

10 ) HORAIRES DE DISPONIBILITÉ :
N’importe quand.

11 ) HORAIRES SOUHAITES :
De 13 à 15 heures, lundi, mardi et jeudi.

12 ) AVEZ-VOUS DES DISPOSITIONS PARTICULIÈRES :
Oui, on me l’a fait comprendre, mais elles s’expriment beaucoup mieux dans un environnement plus intime qu’un fast-food.

13 ) POUVONS-NOUS CONTACTER VOTRE EMPLOYEUR ACTUEL :
Si j’en avait un je ne serais pas ici.

14 ) VOTRE CONDITION PHYSIQUE VOUS EMPÊCHE-T-ELLE DE SOULEVER PLUS DE 20 KG :
Ca dépend, 20 kg de quoi ?

15 ) AVEZ-VOUS UNE VOITURE :
Oui, mais la question est mal formulée. Il faudrait plutôt demander : « avez-vous une voiture en état de rouler ? ». La réponse serait sans doute différente.

16 ) AVEZ-VOUS DÉJÀ REMPORTE UN CONCOURS OU UNE DISTINCTION :
Pas de distinction mais j’ai déjà obtenu deux fois trois bons numéros au loto.

17 ) EST-CE QUE VOUS FUMEZ :
Seulement quand on m’embrasse.

18 ) QUE SOUHAITEZ-VOUS FAIRE DANS CINQ ANS :
Vivre aux Bahamas avec un top-model richissime et qui m’adore. A dire vrai, j’aimerais même faire ça dès maintenant si vous avez une solution.

19 ) CERTIFIEZ-VOUS QUE TOUS LES RENSEIGNEMENTS CI-DESSUS SONT EXACTS :
Non, mais je vous défie de prouver le contraire.

20 ) QUELLE EST LA PRINCIPALE MOTIVATION DE VOTRE CANDIDATURE :
J’ai deux versions un peu contradictoires : (1) L’amour des causes justes, l’humanisme et un désir profond d’aider mon prochain à se restaurer, ou (2) un fort endettement. A votre avis ?

La nourriture en prison

Dans une prison, un condamné dit à un nouvel arrivant :
– Il faut que tu saches bien, dès le début, qu’ici la nourriture est dégoûtante.
– A ce point-là ? – Ecoute, fais l’expérience de tendre à un rat le contenu de ta gamelle. Un quart d’heure plus tard, tu le verras revenir pour te supplier de lui donner un peu de bicarbonate.