Le vieillard excité

Surpris par l’orage, un représentant de commerce a trouvé refuge dans une ferme. Le paysan et sa femme lui offrent à dîner et lui proposent :
– Si vous voulez passer la nuit ici, vous n’aurez qu’à coucher dans le même lit que le grand-père. Ça ne vous ennuie pas ?
– Pas du tout, approuve le représentant. Il gagne donc le lit du grand-père et s’endort tranquillement. Mais, au petit matin, il est réveillé par le vieillard qui hurle :
– Une femme ! Je veux une femme !
– Ecoutez, mon ami, dit le représentant, c’est impossible et cela pour trois bonnes raisons : d’abord, il est trop tôt; ensuite les filles du village ont autre chose à faire que de vous tenir compagnie ; et, enfin, ce que vous tenez dans la main, en ce moment, et qui vous excite tellement… c’est à moi.

La sexualité automobile et le mal de dos

C’est un papi de 70 ans qui s’assied dans le cabinet de consultation d’un chirurgien spécialiste du rachis. Il lui dit :
– Vous savez, docteur, j’ai fait l’amour dans les voitures les plus luxueuses et les plus sportives. Ça doit bien faire un millier de voitures différentes ! Le docteur lui répond :
– Hmmm, et maintenant, je suppose que l’arthrose consécutive à toutes ces séances de jambe-en-l’air vous fait atrocement souffrir ?

Le vieux :
– Mon Dieu, non ! Je vous disais ça seulement parce que j’avais dans l’idée de vous emprunter votre Lamborghini…

Condamné pour faux et usage de faux

– Signez ici, dit le gardien de la prison qui accueille un nouveau détenu.
– Impossible, proteste le prisonnier, je n’ai jamais su écrire. – Voyons, je lis, sur votre fiche, que vous avez été condamné pour faux et usage de faux.
– Cela prouve une seule chose, c’est que j’avais vraiment un très mauvais avocat.