Vide amour

Le vide au cœur
Et le visage hagard
Il s’en allait
Poursuivre l’infini Le mal au cœur
Tout seul dans la gare
Il attendait
Un train indéfini

Le cœur brisé
Allongé sur la voie
Il a compris
Le défi de la vie

Le fil coupé
Il a brisé sa voix
On lui a pris
La femme de sa vie

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.