Le bavardage des hémorroïdes

Un jour y a un gars qu’a des hémorroïdes. Mais mal au cul comme c’est pas permis. Sa femme lui dit :
– Ben va voir un toubib !

L’autre :
– T’as vu l’heure qu’il est ? Ou j’vais trouver un toubib à c’t’heure là ? Sa femme:
– Ecoute y a qu’a faire comme dans le temps avec le marc de café.

Lui :
– Le marc de café ? c’est quoi c’te connerie encore ?

Elle :
– Ma grand mère faisait ça quand mon grand père avait ses émeraudes, elle lui badigeonnait le cul avec du marc de café et ça le soulageait

Lui:
– Bon ben qu’est ce que t’attend fait du café !

Elle fait une grande cafetière d’un café très fort, en récupère le marc. Lui attend le train à l’air. Elle lui tartine les sphincters avec du marc. ça le soulage et la nuit passe. Le lendemain il va voir un proctologue. Le toubib lui dit :
– Allongez vous !

Le gars s’exécute. Et le toubib regarde sans rien dire. Le gars s’impatiente :
– Alors docteur qu’est ce que vous voyez ?

Le toubib ne répond pas. Le gars redemande :
– Hé docteur vous voyez quelque chose ?

Le docteur répond :
– Alors, je vois un changement de situation, un voyage et une rencontre avec une dame…

1 septembre 2015 – Entre les vacances et les grèves…

… ça va être dur de caler une maladie ! Le ministère de l’Education Nationale a instauré un nouveau calendrier scolaire applicable à partir de la rentrée 2015. Rentrée 2015 : 12.340.000 écoliers, collégiens et lycéens et 855.000 enseignants. C’est la rentrée. Dans 48 jours c’est les vacances. Dans 116 jours c’est noël. Dans 310 jours les vacances d’été !

(caricature Jerc professeur)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

La mémoire des noms

– J’avais constaté, raconte une dame d’une quarantaine d’années à un médecin, que, peu à peu, je perdais la mémoire des noms. Je m’en suis tirée, pendant quelques années, en appelant tous mes amants successifs « chéri ». Et puis, hier, alors que j’étais au lit avec le dernier en date, je ne suis pas arrivée à retrouver le mot « chéri ».

La sensation d’étouffement et les rougeurs

Un type va chez le docteur et lui dit :
– La nuit ça va, mais dès que j’arrive au bureau, j’ai des rougeurs plein la figure et je commence à m’étouffer.

Le docteur répond :
– Déshabillez-vous ! Puis il l’ausculte de fond en comble et dit :
– C’est le foie… Il faut qu’on vous l’enlève.

Le gars entre en clinique et, quinze jours après, ressort avec le foie en moins. Il retourne à son bureau, se regarde dans la glace des toilettes, voit qu’il a des rougeurs sur la figure et sent qu’il commence à s’étouffer. Alors cette fois, il va voir un grand spécialiste, qui fait des tas d’analyses, de prélèvements et finit par lui dire :
– Ca vient de l’estomac… Il faut qu’on vous l’enlève.

Et hop ! Un mois de clinique… On lui retire l’estomac et, pendant sa convalescence, plus de rougeurs ni d’étouffements. Le type, très content, paie la clinique, rentre chez lui et se couche. Le lendemain matin, il va au bureau et, à peine est-il dans la rue qu’il commence à étouffer et à devenir rouge. Une ambulance le ramasse, on le trimbale à l’hôpital, tous les médecins commencent à s’interroger sur son cas et, en fin de compte, on décide de lui enlever l’intestin.

Au bout de trois mois, il se remet péniblement sur pied, et on lui dit :
– Voilà ! Vous n’aurez plus jamais de rougeurs ni d’étouffements ; seulement, vous n’en avez plus que pour cinq ou six mois à vivre…
– Bon, dit le type. Si c’est comme ça, que je finisse au moins en beauté !

Il réunit donc toutes ses économies et avec, s’achète une belle voiture, se paie des filles extraordinaires et décide de devenir très élégant. Puis il entre dans un grand magasin, commande cinq costumes sur mesure, douze cravates, vingt paires de chaussures et dit :
– Je voudrais une chemise par jour pendant cinq mois.
– Ca fait cent cinquante chemises ! Bien, dit le vendeur. Attendez que je prenne vos mesures… 57 de longueur de manches, 75 de tour de taille, 63 de longueur totale et 40 d’encolure…
– Non dit le gars. Mon tour de cou, ce n’est pas 40, mais 37…
– Monsieur, vous avez 40 d’encolure, je viens de mesurer !
– Non, 37, je vous dis !
– Bon écoutez, c’est comme vous voudrez. Mais si vous portez des chemises avec 37 d’encolure, vous allez avoir des rougeurs plein la figure et vous étoufferez tout le temps…