L’amitié

L’amitié est un bien précieux
Qu’assassinent jaloux, envieux L’amitié n’est pas ce qu’on en veut
Et surtout pas de mauvais vœux

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Le J (Jaloux)

Mais que fais-tu en ce moment
Aurais-tu un deuxième amant
Pardonne-moi si je suis fou
C’est que vois-tu je suis jaloux Mais qui vois-tu en ce moment
A qui tu parles, à qui tu mens
Je te connais depuis si peu
Et déjà je suis malheureux

En ce moment, en ce moment
Je t’apparais comme un dément
Car je ne puis encore croire
La chance qui m’a fait t’avoir

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

Mystérieuse disparition dans la Zone 51

Tout le monde a entendu parler de la fameuse Zone 51, la base ultra secrète de l’U.S. Air Force, cachée au beau milieu du Nevada et qui serait peut-être restée secrète sans cette histoire d’extra-terrestre de Roswell. Voici une petite histoire qu’on raconte sur cette base. Un jour, en fin d’après-midi, les militaires de la base ont la surprise de voir un petit Cessna 137 atterrir sur leur piste tout ce qu’il y a de plus secrète. Immédiatement, ils entourent l’avion et emmènent le pilote pour l’interroger.

Le pilote raconte alors qu’il a décollé de Las Vegas, qu’il s’est perdu, et qu’il a décidé de se poser ici parce qu’il était à cours de carburant. Immédiatement, une enquête sur les antécédents du pilote, sur sa famille et ses proches est mise en route, et toute la nuit, le pauvre pilote est « cuisiné » par la police de la base.

Le lendemain matin à l’aube, la police est enfin convaincue que le gars dit la vérité, qu’il était bien perdu et qu’il n’a rien d’un espion. Ils le laissent reprendre son avion avec le plein de carburant, tout en lui faisant un terrifiant briefing du genre « VOUS-N’AVEZ-JAMAIS-VU-CETTE-BASE » avec menaces de passer le restant de ses jours en prison si jamais il divulgue le secret.

Ensuite, ils lui indiquent la route pour Las Vegas et le laissent décoller…

Le lendemain, les gars de la base n’en croient pas leurs yeux : le même Cessna 137, atterrit sur la piste de la base. Une fois encore, la police militaire isole l’avion… Cette fois-ci, il y a deux personnes à bord. Le pilote est le même que la veille. Il descend de l’avion et s’adresse directement au commandant de la base pour lui dire :
« Vous pouvez me faire tout ce que vous voulez, mais ma femme est dans l’avion, et vous êtes les seuls à pouvoir lui dire où j’étais la nuit dernière… »

Les deux amis et la vie parfaite

Moché et David se rencontrent après 15 ans. Ils se voient, ils se sautent dans les bras : « Oh mon frère, comment ça va ? » (avec l’accent donc) etc.. etc…

Alors, David demande à Moché :
– Ca va la vie alors frère ?

Et l’autre répond : – Oh la la, j’ai une vie parfaite, j’ai une entreprise de 5000 salariés, je suis patron de 3 boites, je suis côté en bourse, le fric, je roule dessus, j’ai deux yachts, une maison à Deauville, une à St Trop’ et une à New-York, j’ai trois voitures, toutes avec chauffeur, … et ma femme, c’est un top model, super gentille, super intelligente et très attentionnée, très douce, j’ai trois gosses adorables, tous brillants (médecin, avocat et ingénieur), j’ai une vie formidable, j’ai plein d’amis, enfin, tout le monde m’aime. Une vie vraiment formidable… Et toi ?
– Moi ? J’t’emmerde !!

La violence de l’affreux jaloux bourré

Un affreux jaloux rentre chez lui, complètement pété : Apercevant son reflet dans la glace de l’entrée, il se met en colère. – Sale individu ! Tu profites de ce que je suis au boulot pour venir coucher avec ma femme ! Mais ça ne va pas se passer comme ça. Tiens, attrape !

Il lance un grand coup de poing dans la glace qui vole en éclats. Décontenancé, en voyant les morceaux de verre, qui jonchent le sol, l’ivrogne balbutie :
– Pourquoi, aussi, avant qu’on s’explique entre hommes, tu n’as pas enlevé tes lunettes ?

Les cadeaux de Toto et Jessica

C’est Toto et sa petite voisine Jessica.

Ils sont toujours en train de se faire bisquer l’un l’autre. Si l’un a reçu un cadeau pour son anniversaire, l’autre va avoir forcément quelque chose de mieux au sien… Un jour, Jessica reçoit comme cadeau un vélo avec 2 roulettes derrière.

Problème: Les parents de Toto lui disent qu’il n’a pas besoin d’un vélo…

Alors Jessica en profite pour passer et repasser devant la maison de Toto. Toto est terriblement énervé et triste de cette situation et il se met à pleurer et crier devant tant d’injustice! Le papa de Toto lui demande alors ce qui le met dans cet état là, et lorsque Toto lui raconte ce qui se passe, le papa dit quelques mots à l’oreille de Toto et tout de suite, Toto arbore un grand sourire…

Le lendemain, Jessica est à nouveau en train de parader avec son vélo devant la maison de Toto :
« Eh Toto, t’as vu mon vélo !? T’en as pas un pareil hein ? »

Alors Toto lui fait une grimace et baisse son pantalon devant elle en disant :
« Ah ouais ? Et bien regarde ça ! C’est quelque chose que tu n’auras JAMAIS ! »

Jessica sachant que Toto dit vrai rentre chez elle en pleurant. Elle dit à sa mère en rentrant ce qui s’est passé. Alors sa mère, pour la consoler, lui dit quelques mots à l’oreille…

Le lendemain, Toto arrive fièrement devant Jessica et baisse son pantalon tout en faisant une grimace, pour lui montrer son trésor. Mais Jessica sourit, soulève sa robe et montre ainsi son sexe à Toto en disant :
« Tiens regarde ! Ma mère elle m’a dit qu’avec ce truc que MOI j’ai, je pouvais avoir des trucs comme le tien autant que je veux ! »