S’habiller comme un plouc

– C’est atroce, gémit une pauvre femme, plus personne ne s’habille correctement. Regarde notre grand fils. Avec sa boucle d’oreille et ses chemises colorées, il ne lui manque plus qu’une minijupe. Et notre fille ! Avec ses jeans et ses blousons de cuir, on dirait un camionneur. Soudain, elle se tourne vers son mari :
– Heureusement que tu es là pour assurer la continuité, en ce domaine. Quand on s’est rencontré, tu t’habillais comme un plouc et vingt ans plus tard, tu t’habilles toujours comme un plouc !

Du bienfait des cravates

– C’est quand même plus décontracté, la mode pour les hommes, depuis qu’ils ne portent plus de cravate, dit une dame. Son amie proteste :
– Je ne suis pas du tout d’accord pour la suppression de la cravate En fait, si mon mari ne portait plus de cravate, je me demande bien par où je l’agripperais pour le traîner à déjeuner, le dimanche, chez ma mère.

Les photos de nus de la nuit de noce

C’est un couple de jeunes mariés. Ils vont passer leur première nuit ensemble et leur excitation est au paroxysme. La jeune fille sort la première de la salle de bains, sentant bon le Nivéa douche au Monoï et vêtue d’une robe de nuit. Le mari, couché sur le lit en l’attendant lui dit :
– Ma chérie, maintenant que nous sommes mariés, tu peux me laisser contempler ton corps ! Alors la jeune femme entrouvre sa robe de chambre et dévoile un corps de déesse…
– Oh chérie, tu es si… C’est trop beau. Ah laisse-moi te photographier !
– Tu veux prendre une photo de moi ? Toute nue ?
– Oui chérie, comme ça je pourrai te porter en permanence contre mon cœur, et je n’aurai qu’à te contempler pour me rappeler cette nuit où tu auras été ma femme pour la première fois.

Alors, charmée par les mots de son mari, la jeune fille se laisse prendre en photo. Le mari passe ensuite dans la salle de bains. Il prend sa douche et en ressort vêtu lui aussi d’une robe de chambre.

La femme, imitant le mari dit :
– Chéri, nous sommes mariés maintenant, laisse donc cette robe de chambre et montre-toi tout nu !

Alors le jeune homme laisse tomber sa robe de chambre et se dévoile dans toute sa nudité…

La femme se pâme :
– Oh là là. Waow dis-donc… Est-ce que tu veux bien que je prenne une photo moi aussi ?

Le gars est flatté et sourit :
– Pourquoi ?
– Pour que je puisse la faire agrandir.

L’accident de bricolage

– Mon mari est à l’hôpital à la suite d’un accident stupide, dit une dame à une voisine.
– Un accident… de bricolage ? – Oui, en quelque sorte. Il avait acheté chez Leroy Merlin, un gros Manuel du parfait bricoleur. Et voilà qu’avant d’avoir seulement eu le temps de l’ouvrir, il laisse ce livre lui échapper des mains. C’est comme cela qu’il s’est fracturé un pied.

Le mari de la ménagère

– Quelle a été, demande-t-on à une dame, la réaction de votre mari en apprenant qu’un jury venait de vous décerner le titre de « Meilleure ménagère de la ville » ? – Il en a été si surpris qu’il a laissé tomber la pile d’assiettes qu’il venait de laver, juste après avoir terminé son repassage.

Fier de sa légion d’honneur

– Maintenant que nous avons un halogène, tu devrais mettre ce vieux lampadaire à la cave, dit un monsieur à sa femme. – C’était bien mon idée, répond-elle, malheureusement, ce n’est pas possible, elle est entièrement encombrée, et cela parce que tu as été décoré de la Légion d’honneur.
– Quel est le rapport ?
– Le rapport ? Et où crois-tu que j’ai collé les trois mille exemplaires du Figaro que tu as achetés le jour où ce journal annonçait ta nomination ?

L’admiration matinale de l’épouse

Une femme admire son mari le matin dans le lit. Quand son mari se réveille enfin, il lui demande :
– Tu fais quoi ?? – Je te regarde, tu es tellement beau quand tu dors.
– Depuis combien de temps me regarde-tu ??
– Je sais pas, environ trente minutes !!
– Quoi, ça fait une demi-heure que tu es réveillée ??
– Oui, chérie.
– Et tu n’as toujours pas fait le café ???