La condamnation du fou

Le fou du roi égaie la cour, le roi et les ministres. Un beau jour, il fait une blague sur l’amant de la reine. Le roi, outré, le condamne à mort. Les ministres supplient le roi d’être clément, car ce fou les a fait rire depuis 30 ans et a rendu leur vie agréable. Le roi décide :
« Je ne peux revenir sur ma décision. Ce fou a dépassé les bornes. Il reste condamné à mort. Tout ce que je peux concéder, c’est de laisser au fou le choix de la façon dont il mourra. »

Le fou, joyeux, réplique :
« Si votre majesté n’y voit pas d’objection, je voudrais mourir… de vieillesse. »

Le nouveau Moïse

C’est la femme du rabbin Metzenbaum qui appelle son neveu, le psychiatre :
– Dis-donc, j’ai un conseil à te demander : ton oncle se prend pour le nouveau Moïse. Qu’est-ce que tu penses de ça ? Le psy la rassure :
– Ne t’inquiète pas ma tante. Il a certainement la folie des grandeurs, c’est une petite lubie passagère
– Ouf, tu me rassures. Mais dis-moi tout de même, comment je peux l’empêcher de séparer les eaux dans la baignoire à chaque fois qu’il prend son bain ?

Le F (Folie)

Mon cœur cogne et casse sa cage
Et ma tête tourne tant tout le temps
Mes pensées depuis posent au passage
Des images murmurant l’amour naissant La folie folâtre dans mes fibres
Et ne rime rarement avec rien
Libellule grâce à toi je suis libre
Et surtout tient à moi je suis tien

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.

La folie du lapin bleu

Le médecin chef fait la tournée de son un asile psychiatrique afin de juger de l’état des patients et de déterminer si certains peuvent quitter leur cellule. Arrivé dans la première cellule, il voit un homme en train de faire de la moto sur un lapin bleu.
– Dites, mon brave, que faites-vous donc ?
– Ça se voit, non ! Je fais de la moto !
– Ah bon… Le médecin chef continue son chemin. Arrivé à la cellule suivante, le pensionnaire est également en train de faire de la moto sur un lapin bleu.
– Dites, mon brave, que faites-vous donc ?
– Ça se voit non ! Je fais de la moto !
– Ah bon…

Chaque pensionnaire est en train de faire de la moto avec son lapin bleu. Sauf un, dans la dernière cellule, qui est assis à terre et qui caresse bien gentiment son lapin.
– Dites, mon brave, il a l’air bien gentil votre lapin…
– Oh, vous savez monsieur, c’est le plus gentil de tous les lapins bleus.
– Et vous savez que les autres sont en train de faire de la moto avec leur lapin ?
– Quoi, ils sont déjà partis ?

23 mars 2017 – Terroriste ou déséquilibré ?

Killian, l’auteur de la fusillade dans le lycée Tocqueville est le fils d’un conseiller municipal de Grasse, élu aux municipales de 2014 sous l’étiquette Rassemblement Bleu Marine. Le terrorisme : programme éducatif du FN.

(caricature terrorisme)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

Le complexe homo-canin

Un gars consulte un éminent psychiatre, pour un problème de taille :
– Voilà monsieur le Professeur, mon cas est terrible : je crois que je suis un chien. Tel que vous me voyez, je suis persuadé d’être un labrador noir de 5 ans ! C’est complètement fou, non ? Je ne sais pas quoi faire ! Le médecin reste calme et répond :
– Ce que vous avez est classique. C’est ce qu’on appelle le complexe homo-canin. Ce n’est pas bien grave et on va tacher de remettre votre mental en place. Allez, venez ici et étendez-vous sur le divan.
– Oh non, Docteur. Je n’ai pas le droit de monter sur les canapés…