25 novembre 2016 – Il va nous en mettre plein le Fillon !

François Fillon défend un programme conservateur et libéral : départ à la retraite à 65 ans, il prône les 39 heures, rigueur économique, position hostile sur le mariage pour tous, il n’approuve pas l’avortement.

(caricature François Fillon Poutine)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

28 novembre 2016 – wWWFillon

Le député de Paris François Fillon sera le candidat de la droite à l’élection présidentielle. Il a nettement battu Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Courage Fillon ! Fonctionnaire et liberté en voie de disparition.

(caricature François Fillon)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

29 novembre 2016 – L’homosexualité qui s’affiche

La décision d’élus de retirer ou de masquer les affiches de la campagne de prévention du sida ciblée sur les hommes homosexuels traduit clairement le climat politique d’intolérance ambiant et la libération de la parole homophobe. Sauras-tu retrouver la publicité choquante sur ce dessin ?

(caricature maires choqués par l’affiche de prévention)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

30 novembre 2016 – La fin des services publics

François Fillon a les fonctionnaires dans le viseur. Son programme est de réduire les effectifs de 500.000 fonctionnaires et de revoir leur rémunération à la baisse. Essayez d’être malade avant le mois de mai !

(caricature François Fillon)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

Le fermier et le représentant du Ministère

Un homme de la ville, fort arrogant, se présente chez un fermier.
– Qu’est-ce que c’est ? Demande le paysan.
– J’appartiens au ministère de l’Agriculture, dit le fonctionnaire.
Et il lui colle une carte tricolore sous le nez. – Ben, ça veut dire quoi, cette carte ? Questionne le fermier.
– Ça veut dire que l’on doit m’obéir. J’ai ordre d’inspecter votre ferme.

Impressionné, le paysan laisse entrer l’intrus qui fouine partout durant toute la matinée. A midi, on se met à table. Soudain des cris s’élèvent :
– Au secours ! Au secours !

Le fermier jette un coup d’œil dehors et il aperçoit, dans le champ voisin, son visiteur poursuivi par un taureau furieux.
– Vite, hurle le fonctionnaire, dites-lui de s’arrêter.
– Montrez-lui votre carte, conseille paisiblement le fermier.

Et il retourne finir gaiement sa potée…