Les graves questions du G7

George Bush senior, Mikhail Gorbachev, et François Mitterrand se retrouvent pour une discussion informelle lors d’un des sommets du G7.

Mitterrand dit
– Mes amis, vous m’excuserez si j’ai l’air un peu soucieux en ce moment, mais je dois vous dire que j’ai 5 maîtresses et la D.S.T. vient de m’apprendre que l’une d’entre elles me trompe.

George Bush lui répond :
– Aow, c’est terrible, mais j’ai un problème bien plus grave : J’ai 5 membres de cabinet, et la C.I.A. vient de me faire savoir que l’un d’entre eux était un agent du K.G.B.

Gorbachev secoue la tête tristement et leur dit :
– Je dois vous dire que vos problèmes ne sont rien par rapport aux miens : j’ai 5 consultants personnels de confiance, et je viens d’apprendre que l’un d’entre eux est un économiste.

La célèbre discrétion du MI5

Un agent secret du MI5 est envoyé en Irlande du Nord pour espionner l’I.R.A.

Sur place, l’agent est censé contacter un agent irlandais dont le nom est Murphy pour obtenir des informations confidentielles. La rencontre doit se faire dans un petit village, au moyen d’une phrase de reconnaissance. Sur place, l’agent aborde la première personne qu’il voit. C’est un cantonnier :
– Bonjour monsieur. Je cherche un gars qui s’appelle Murphy.
– Ah ben vous, on peut dire que vous avez d’la chance. Dans l’village, le boucher s’appelle Murphy, le boulanger s’appelle Murphy, trois femmes du village sont veuves d’un Murphy, moi-même, je m’appelle Murphy… y a des tas de Murphy par ici !

Alors l’agent se dit :
– C’est parfait ! On va voir si c’est lui mon homme !, et il lui balance la phrase de reconnaissance : « Le soleil brille… L’herbe pousse….. Les vaches vont pouvoir donner du lait. »

Et le fermier répond en souriant :
– Oh, vous cherchez Murphy l’agent secret. Dans ce cas il faut voir la dernière maison avant l’église.

Le berger allemand surdoué qui veut rentrer au FBI

C’est un berger allemand qui répond à une petite annonce pour chien policier passée par le FBI.
L’entretien d’embauche est réalisé par le Directeur du personnel : « Vous devrez montrer des compétences dans de nombreux domaines avant d’être embauché; d’abord, savez-vous taper 60 mots à la minute ? »
Alors le chien s’assied devant le clavier et tape… jusqu’à 80 mots en une minute !

« Vous devrez aussi passer le test du parcours d’obstacles… »
Mais le chien réalise le meilleur chrono jamais obtenu sur la distance.

« Enfin il y a une dernière condition à respecter avant que le FBI vous embauche : Vous devez être bilingue… »
Et là le chien le regarde et fait :
« Miaou. »