Le jeûne des jeunes mariés

Un jeune couple vient de se marier et passe sa première nuit ensemble chez les parents du marié. Le lendemain matin, la mère du marié, se réveille et prépare une belle table pour le petit déjeuner.

Elle va sous l’escalier et appelle chacun pour venir déjeuner. Tout le monde descend, excepté le jeune couple. Après une longue attente, ils décident de manger sans eux.

La mère dit : « Je me demande bien pourquoi ils ne descendent pas manger ? »

Le plus jeune des fils dit : « Maman, je pense… »

« Oh, ne dis rien, je ne veux pas entendre ce que tu penses ! » dit la mère imaginant les commentaires inappropriés sortant de la bouche de son enfant de 8 ans.

A midi, la mère prépare à nouveau un bon et savoureux repas et appelle le jeune couple pour manger. 5 minutes plus tard, ils n’étaient toujours pas là, donc la famille mangea sans eux.

Pendant qu’elle débarrassait la table, la mère dit à nouveau : « Je me demande bien pourquoi ils ne sont pas descendus manger ? »

Et à nouveau, le jeune fils commença à parler, mais la mère l’arrêta immédiatement.

Au dîner, cela recommença. Après le repas, la mère, se demanda pourquoi ils n’avaient pas mangé de la journée.

Le jeune fils, recommença : « Maman, je pense… »

« Bien, dis-moi à quoi tu penses ? » demanda la mère furieuse.

« Je pense que quand mon grand frère est descendu cette nuit pour prendre de la vaseline, il a pris la colle pour faire mes maquettes d’avion. »

Rate this post

Le petit balai de pépé

Une petite fille a été très impressionnée par la façon dont le maître d’hôtel d’un grand restaurant nettoyait la table, avant de servir le dessert.

Quelques jours plus tard, à la fin du repas, elle dit à son grand-père qui arbore une superbe moustache :
– Dis, pépé, tu peux enlever les miettes de pain, avec ton petit balai ?

Rate this post

Des paillettes dans les yeux du gynéco

A Sydney, Australie, une station radio donne des prix aux gens qui racontent leurs histoires les plus embarrassantes. Celle-ci a gagné le grand prix de 5000 dollars.

« J’avais un rendez-vous ce matin chez le gynéco lorsque je reçus un appel du cabinet l’avançant à 9:30.

J’avais juste le temps de me préparer et de foncer. Comme la plupart des femmes, je fais un petit effort d’hygiène supplémentaire pour ce genre de visite, mais cette fois, je n’avais pas le temps de faire le grand jeu.

Je fonçais dans la salle de bain, attrapais une serviette à côté du lavabo, la trempais et me donnais un petit coup de nettoyage au bon endroit, pour être au moins présentable. Je jetai la serviette dans le panier à linge sale, m’habillais et pris la voiture.

Je fus au rendez-vous juste à temps à quelques minutes près. Connaissant par cœur la procédure, je me mis sur la table, regardai le mur à l’autre bout de la pièce et pensai que j’étais à Paris ou quelque part loin d’ici.

Je fus un peu surprise lorsque le docteur me dit : “Eh bien ! On a fait un petit effort supplémentaire, ce matin ?” mais je ne répondis pas.

Une fois la visite terminée, je rentrai à la maison pour une journée habituelle. Après l’école, pendant que ma fille de six ans jouait, elle m’appela de la salle de bain : “M’man, où est ma serviette ?” Je lui dis d’en prendre une dans l’armoire.

Elle me répondit :
“Non, je veux celle qui était à côté du lavabo. Il y avait toutes mes paillettes dedans.” ».

5 (100%) 1 vote