L’escroquerie à la réparation

– Bravo pour votre perspicacité, dit un policier à une vieille dame. Mais qu’est-ce qui a bien pu vous permettre de penser que ce prétendu réparateur de télévision était, en réalité, un escroc ? – C’est bien simple. Je l’ai vu ressortir de chez ma voisine. Et, contrairement à tous les vrais réparateurs, il n’emportait pas son téléviseur pour le garder huit jours dans son atelier.

Le porno du commissaire

Les perles : Le porno

« Au final, l’héroïne se fait baiser (dans le sens propre) par la Fouine, et le baise en retour (au figuré). Elle l’intercepte avant qu’il ne commette un assassinat. Et le Taylor (pas si rich), il est puni. Et le commissaire il se tape l’héroïne. Ben voyons, faut pas se gêner. Et nous alors ? »

(Hot Vidéo, février 2001)

Le combat de coq Franco-Belge

Une descente de police a eu lieu au début du mois dans l’arrière-cour d’un café d’une petite ville à la frontière Franco-Belge. Cette intervention en flagrant délit a eu lieu un dimanche matin alors que se déroulait un combat de coqs. Outre que ce type de combat est illégal, il est le prétexte à de nombreux paris. Une enquête très sérieuse confiée au parquet de Lille a déterminé que trois groupes distincts étaient impliqués dans ces paris autour du gallodrome : tout d’abord des Retraités des mines, des Belges, et enfin la mafia.

Le commissaire de police qui a mené l’enquête a expliqué au procureur :
« J’ai compris que les retraités de la maison de retraite d’à côté étaient dans le coup quand j’en ai vu un amener un canard dans l’arène. J’ai su que les Belges étaient là aussi quand j’en ai vu qui pariaient sur le canard… Et j’ai compris que la mafia chapeautait le tout quand le canard a été déclaré vainqueur ! »

26 novembre 2015 – Les preneurs d’otage de Roubaix en fuite !

Une importante opération de police s’est déroulée à Roubaix. Trois personnes ont été retenues en otages quelques heures, un preneur d’otages tué, d’autres en fuite. J’espère que les braqueurs de Roubaix auront du fric. Ils auraient l’air cons sans gain…

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

Des circonstances atténuantes pour un meurtre

Deux prisonniers parlent des crimes qu’ils ont commis :
– Moi j’ai fait un hold-up à main armée, et on m’en a collé pour 20 ans.
– Moi j’ai tué un homme, mais je n’ai eu que 6 mois fermes… – Quoi ? 6 mois fermes pour une mort d’homme ? Tu ne l’as pas fait exprès alors ?
– Si, c’était bien volontaire. Mais j’ai eu des circonstances atténuantes parce que c’était mon avocat.