La candidature imparable

Les perles : Les demandes d’emplois

DEMANDE D’EMPLOI

Je me réfère au décès du Directeur Technique de votre société et profite pour déposer ma candidature pour son remplacement A chaque fois que je dépose ma candidature, j’ai toujours la réponse qu’il n’y a pas de poste vacant. Mais cette fois-ci je vous prends au dépouvu et vous n’aurez aucune excuse, car j’ai même assisté aux funérailles du défunt pour m’assurer qu’il est réellement décédé et enterré.

Ci-joint à ma lettre, mon CV et une copie de son certificat de décès.

Dicter une lettre pour sa femme

Un homme d’affaires a engagé une jeune et jolie secrétaire.
– Mademoiselle, lui dit-il, veuillez prendre une lettre que j’adresse à ma femme, qui passe les vacances à Deauville avec les enfants. Quelques minutes plus tard, la belle enfant lui tend la lettre à signer.
– C’est parfait, dit le directeur, après avoir relu. Sauf à la fin. Vous n’avez pas tapé les trois mots qui terminaient ma lettre : « Je t’aime. »
– En fait, explique la secrétaire, je n’avais pas compris que cela s’adressait à votre femme.

Un terrible cas de vache folle

D’un air consterné, un éleveur de bovins dit à sa femme :
– J’ai bien peur que nous n’ayons, prochainement, un cas de vache folle sous notre toit. – Oh ! Gémit la femme, c’est affreux !
– Pire que tu ne l’imagines. Voici la lettre où ta mère nous annonce son arrivée pour après-demain.

Combien d’amants pour ma femme ?

C’est un mari qui vient d’apprendre que sa femme le trompe. Il fait appel aux services d’un détective privé pour en savoir plus, et en moins d’une semaine, il obtient les coordonnées du gars qui l’a fait cocu. Le mari, un homme d’affaires, décide de traiter avec le gars comme il traite les affaires. Aussi, il envoie cet e-mail à l’amant de sa femme : « Monsieur, il a été porté à mon attention que, depuis quelques temps, vous aviez une liaison avec ma femme. Pour que nous puissions boucler cette affaire le plus intelligemment possible, je vous serai reconnaissant de venir à mon bureau ce vendredi, à 15 heures. »

L’amant, en recevant le mail, rigole un bon coup devant la réaction du mari et son mode de réponse. Aussi, il lui adresse la réponse suivante :
« Cher Monsieur, j’ai reçu votre mail ce matin. Je vous informe que j’assisterai à la conférence prévue dans votre auditorium. Veuillez me faire savoir si les places disponibles seront assez nombreuses ou bien s’il est nécessaire de réserver à l’avance. »

Les références de la bonne

Une maîtresse de maison dit à la jeune fille qui brigue une place de bonne à tout faire :
– Vous affirmez avoir été employée, durant les six derniers mois, par la comtesse de Balivoine. Voulez-vous me montrer vos références. – Heu… A vrai dire, j’ai égaré le certificat que m’avait remis Madame la comtesse. Mais j’ai plusieurs petites cuillers en argent massif à ses armes qui vous prouveront que j’ai bien travaillé chez elle.

Une lettre d’amour

Une lettre d’amour, c’est comme un peu de soleil
Eclairant les ténèbres de la solitude
Une lettre d’amour, ce sont des mots sans pareils
Pour briser les chaînes de la servitude A travers la distance qui nous sépare
Je te donne encore une fois mon cœur
Je voudrais tant pouvoir te serrer dans mes bras
Et si de tristesse cette lettre se pare
C’est parce que seul près de toi est le bonheur
Je voudrais tant pouvoir te serrer dans mes bras

Une lettre d’amour, c’est comme un peu de soleil
Eclairant les ténèbres de la solitude
Une lettre d’amour, ce sont des mots sans pareils
Pour briser les chaînes de la servitude

Je vais bien et tu me manques, tu es si loin
Te souviens-tu de ce jour où tu es partie
Et que tu m’as demandé de penser à toi
De notre séparation tant je m’était plaint
Et quand de toi l’absence trop j’ai ressenti
J’ai relu les lettres que toujours tu m’envoies
Une lettre d’amour, c’est ce qui te fait vivre
Quand ton âme sœur n’est pas à tes côtés
Une lettre d’amour, c’est ce qui t’enivre
Quand l’objet de ton amour de toi est ôté

Laurent Zimmermann

ATTENTION : Ce texte est une œuvre originale, déposée auprès de la SGDL. Toute reproduction sans accord préalable de l’auteur est strictement interdite.