La blonde et le ventriloque

Un ventriloque qui fait la tournée des clubs s’arrête dans une petite ville pour une représentation. Il commence son show avec sa poupée Ouin-Ouin qu’il fait parler en racontant des blagues sur les blondes quand une très belle jeune femme blonde se lève et crie :
« J’en ai assez de vos blagues stupides sur les blondes, enfoiré ! Qu’est ce qui vous permet de stéréotyper les femmes de cette façon ? Quel rapport peut avoir la couleur des cheveux d’une personne avec sa personnalité et son âme ? Ce sont de pauvres gens comme vous qui empêchent des femmes comme moi d’être respectées professionnellement et humainement. A cause de vous et de vos sales préjugés, les gens continuent de répandre ce genre de légende. Vous êtes un retardé pathétique et ce que vous faîtes est non seulement contraire à la loi sur la discrimination de tout pays civilisé mais également extrêmement offensant pour toute personne sensible au respect de l’homme en général. Vous devriez en mourir de honte ! »

Le ventriloque, très embarrassé, commence à bafouiller des excuses quand la blonde l’interrompt :
« Restez en dehors de ça, vous ! Je parle au petit con qui est assis sur vos genoux ! »

Rate this post