Le trappeur perdu en Alaska

En pleine forêt d’Alaska, un trappeur complètement perdu et épuisé tombe sur un campement.
– Ouf, je suis vraiment heureux de vous voir, dit-il à l’occupant du campement. Ça fait trois jours que je suis perdu !
– Ne sois pas trop excité, l’ami !, répond l’autre trappeur, moi je suis perdu depuis trois semaines…

Les graves questions du G7

George Bush senior, Mikhail Gorbachev, et François Mitterrand se retrouvent pour une discussion informelle lors d’un des sommets du G7.

Mitterrand dit
– Mes amis, vous m’excuserez si j’ai l’air un peu soucieux en ce moment, mais je dois vous dire que j’ai 5 maîtresses et la D.S.T. vient de m’apprendre que l’une d’entre elles me trompe.

George Bush lui répond :
– Aow, c’est terrible, mais j’ai un problème bien plus grave : J’ai 5 membres de cabinet, et la C.I.A. vient de me faire savoir que l’un d’entre eux était un agent du K.G.B.

Gorbachev secoue la tête tristement et leur dit :
– Je dois vous dire que vos problèmes ne sont rien par rapport aux miens : j’ai 5 consultants personnels de confiance, et je viens d’apprendre que l’un d’entre eux est un économiste.

Le président américain qui fait l’amour

Un photographe se présente au directeur d’un magazine américain à scandales.
– J’ai une série de photos particulièrement croustillantes, annonce-t-il. Jamais personne n’a réussi à prendre un document pareil. – De quoi s’agit-il ?
– De notre président en train de faire l’amour.
– Vous vous foutez de moi ? Tous les deux jours, on me propose ce genre de clichés qui n’intéressent plus personne.
– Attendez… Je me suis mal exprimé. Voici où en est l’originalité : il s’agit du président des Etats-Unis en train de faire l’amour… avec sa femme.

L’air conditionné de la Polo

Un millionnaire du Texas, séduit par les petites voitures européennes, emmène, par une journée torride, l’un de ses amis faire un tour dans sa nouvelle Polo. – C’est merveilleux ! Lui dit son passager, comme il fait frais là-dedans. Mais vous n’allez tout de même pas me dire qu’une telle automobile possède l’air conditionné. Alors, comment faites-vous ?
– C’est simple, explique le nabab. J’en ai acheté deux d’un coup. Et j’en garde toujours une au frigidaire.

La chance du perdant

Un gars vient de décrocher le jackpot sur une machine à sous à Las Vegas. Au moment où il s’apprête à se faire payer au guichet du casino, un homme à l’air complètement défait, hagard l’aborde : – Je suis désolé de venir vous déranger dans un moment pareil, mais mon épouse est malade depuis plusieurs années et a besoin d’une opération coûteuse… Mes enfants sont dehors à faire la manche, et moi-même, j’ai perdu mon emploi depuis deux mois. Pourriez-vous me donner 5000 dollars sur vos gains ?

Alors le gagnant le regarde et lui dit :
– C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce qui me dit que vous dites vrai ? Et même si c’est vrai, comment savoir si vous n’allez pas aller perdre au jeu tout l’argent que je pourrais vous donner ?

Et l’autre :
– Ha, ben ça risque pas, j’ai la baraka !

Le rêve de Kennedy et Kroutchev

Kroutchev appelle Kennedy sur le téléphone rouge.
– Dis donc John, la nuit dernière, j’ai fait un rêve qui m’a vraiment plu. Je voyais le drapeau rouge flotter sur la Maison Blanche ! Kennedy qui ne manque pas d’à propos lui répond :
– Ah, hier, moi aussi j’ai fait un rêve du même genre où je voyais un drapeau rouge flotter au dessus du Kremlin.

Kroutchev rigole à l’autre bout du fil mais Kennedy en profite pour ajouter :
– Ce n’est pas tout : Il y avait quelque chose d’écrit sur le drapeau…
– Quoi donc ? demande Kroutchev

Et Kennedy l’achève en disant :
– Je ne sais pas, je ne comprend pas le chinois.

Sauvés par la cavalerie

Dans un western, le commandant du fort, attaqué par les Indiens, demande à un lieutenant :
– Quelle heure est-il ? – Dix heures vingt-sept, commandant.
– Bien. Le film dure deux heures. Nous sommes à cinq minutes de la fin. A moins que Geronimo n’ait soudoyé le scénariste, la cavalerie ne devrait plus tarder à arriver.

La punition de George W. Bush

George W. Bush vient de mourir et il atterrit immédiatement en enfer. Aux portes de l’enfer, Satan lui annonce les règles : – Voilà, ici nous manquons de place, alors le principe est que chaque nouvel arrivant prend la place d’un plus ancien qui est envoyé au paradis. Comme vous êtes un invité de marque, je vais vous laisser choisir le châtiment que vous voulez subir et donc la personne qui pourra remonter. Alors réfléchissez bien car vous subirez éternellement le châtiment de celui que vous aurez choisi jusqu’à ce que quelqu’un vous remplace à son tour.

Puis Satan ouvre une porte et derrière cette porte Bush peut voir Hitler enchaîné à un pilori
et affreusement torturé. Bush annonce alors :
– Je n’arriverai pas à supporter ça… Par contre, je trouve qu’il a bien mérité ce châtiment.

Satan ouvre alors une autre porte derrière laquelle Pinochet casse des cailloux sous une chaleur écrasante avec des gardiens qui le fouettent. Bush refuse également de subir ce châtiment éternellement. Alors Satan ouvre une autre porte et là, stupeur : Clinton est dans un salon confortablement installé dans un fauteuil, un verre whisky dans une main, un cigare dans l’autre et Monica Lewinski à genoux devant lui entrain de… euh… bon, pas besoin de vous faire un dessin. Voyant cela, Bush s’exclame avec un grand sourire de soulagement :
– C’était mon ennemi en politique mais je pense que ça serait assez agréable de prendre sa place !

Alors Satan esquisse un sourire malicieux et dit :
– C’est bon Monica tu peux partir…