Blagues et Dessins: L'encyclopédie illustrée de l'humour

Blagues & Dessins

bars

118 résultats.

Le porno branché sexe

Les perles |

Les perles : Le porno

« - Tu as toujours été aussi branchée sexe ?

- Oui et non. C’est vrai que j’ai commencé à baiser vers l’âge de quinze ans (elle en a vingt et un aujourd’hui) et j’ai sûrement eu plus de 200 amants. Mais rien qui me fasse vraiment grimper au plafond. On baisait, j’avais un peu de plaisir et je pensais que c’était comme ça… En fait, les exhibitions qui m’excitaient avant dans les bars me paraissent aujourd’hui très fades. J’ai envie de choses plus fortes… »

(Hot Vidéo, décembre 1998)

Commentaires (0)

Le sexe salé

Blagues |

Dans un bar de Pigalle, deux entraîneuses papotent en attendant le client.
- Dis-moi Martine, qu’est-ce que tu utilises toi, pour ton hygiène intime ? Moi d’habitude je prends un savon hypoallergénique, mais même avec ça, j’ai tendance à attraper des champignons. T’aurais pas un truc ?

- Si, j’ai un truc super que je tiens de ma patronne. Avant chaque client, je me frictionne toujours la foufoune au sel de Guérande !
- Ah bon ? Et tu es sûre que c’est bon contre les champignons ?
- Contre les champignons, je ne sais pas, mais la patronne disait que c’était impeccable pour faire boire les clients !

Commentaires (0)

La bière magique

Blagues |

Une jeune femme américaine qui vient de se faire larguer par son mec et qui n'a vraiment pas le moral fait le tour des bars pour noyer sa déprime. Dans un bar au dernier étage de l'Empire State, elle voit un homme seul au bar qui a l'air de s'ennuyer. Elle s'assied à côté de lui et lui lance tout de go :
- Bonsoir beau mec, qu'est ce que vous faites comme ça tout seul ?
- Je bois de la bière magique !

- De la bière magique ???
- Ben oui, regardez...

Le type avale une gorgée de bière, regarde la jeune femme droit dans les yeux, puis il se dirige vers la fenêtre, il l'ouvre et saute, fait 2 loopings, 3 fois le tour de l'Empire State et finit par rentrer par la fenêtre pour se rasseoir tout sourire à côté de la fille. Cette dernière n'en revient. Au bout de quelques instant, elle se remet finalement de ses émotions et demande :
- C'est formidable ! Je peux essayer ?

Et c'est avec un sourire charmeur que le type accepte de lui laisser boire l'extraordinaire breuvage. Alors la jeune femme attrape la chope à deux main, la vide d'un seul trait, puis elle regarde le type droit dans les yeux, se dirige vers la fenêtre, elle l'ouvre, saute et... PAF !!! Elle s'écrase lamentablement 50 étages plus bas. Alors le barman qui ne faisait pas attention jusqu'alors se tourne vers le type et lui dit :
- Putain franchement Superman, qu'est ce que tu peux être con quand t'es bourré...

Commentaires (0)

Trois femmes dans un bar

Blagues |

Une blonde, une brune et une rousse entrent dans un bar.

La brune :
- Je voudrais un B&C.

Le barman :
- Qu’est ce qu’un B&C ?

La brune :
- C’est un Bourbon Coca.

La rousse :
- Moi je prendrai un G&T.

Le barman :
- Qu’est ce qu’un G&T ?

La rousse :
- C’est un Gin Tonic !

Et la blonde :
- Moi je vais prendre un 15.

Le barman :
- Un 15 ? Qu’est ce que c’est ?

La blonde :
- C’est un 7’n up et un 7’n up…

Commentaires (0)

9 octobre 2015 - Remets nous chats !

L'actu de Jerc |

La mode est à l’ouverture de bar à chat.

Les consommateurs peuvent « profiter » des chats, les caresser et interagir avec eux au motif que la « ronron thérapie » déstresse. Nouvelle forme d’exploitation animale ?

(caricature pole dance chat)

Retrouvez toutes les oeuvres de Jerc sur http://www.jerc-tbm.com

Dessin humour L'actu de Jerc 9 octobre 2015 - Remets nous chats !
Commentaires (0)

Le suicide à l'aspirine

Blagues |

Deux gars discutent devant le zinc du café :
- Oh dis donc, ce matin, je me suis levé, j'étais tellement mal que j'ai voulu me suicider en prenant trois boites d'aspirine !

L'autre :
- Waow, t'es con ! Et alors, qu'est-ce qui s'est passé ?
- Ben, après le deuxième, j'allais déjà beaucoup mieux.

Commentaires (0)

Le sexe sur la planète Zorglub

Blagues |

Il est bientôt minuit, et la tenancière de ce café d’un petit bled paumé en pleine campagne commence à en avoir marre de ce dernier client qui l’empêche d’aller se coucher. Il est assez intrigant d’ailleurs, ce client : toujours à la dévisager et à scruter le moindre de ses gestes.

Finalement, le gars commence à lui parler :
- Vous êtes la plus jolie chose qu’il m’ait jamais été donné de voir. J’espère que cela ne vous gène pas trop si je continue à vous regarder.

La jeune femme derrière son bar rougit un peu et lui répond de ne pas la regarder si intensément, d’autant plus qu’elle « ne voit pas ce qu’elle a de spécial par rapport aux autres. »

Alors le gars reprend la parole :
- Eh bien, en fait, je suis très très loin de ma planète. J’ai été envoyé ici en guise d’éclaireur. J’ai bien observé les habitants, leurs coutumes et le reste, et malheureusement, ce soir, je vais devoir repartir sur Zorglub24. Vraiment, je serai ravi si vous consentiez à me laisser vous regarder encore, ainsi je quitterai cette Terre avec un excellent souvenir.

La tenancière, attendrie, consent alors à ce que le gars continue à la dévisager, bien qu’elle trouve son petit speech délirant.

Se sentant en pays conquis, le Zorglubien continue :
- C’est étrange vous savez, mais je suis sur Terre depuis un an maintenant, et durant cette période, je n’ai jamais pu contempler pour de vrai les seins d’une femme. Voulez-vous bien me les montrer ? Ainsi quand je retrouverai les copains sur Zorglub24, je leur raconterai toutes les beautés que les Terriennes peuvent receler.

Après un temps de réflexion, la jeune femme consent à déboutonner le haut de son chemisier et dégrafant son soutien-gorge, elle exhibe sa poitrine généreuse.
- Oh mon Dieu, c’est magnifique. Vous ne pouvez pas savoir ce que ça représente pour moi.

Et, alors qu’elle se reboutonne, il renchérit :
- S’il vous plaît, de grâce, laissez moi toucher ces deux chefs-d’œuvre.

Et la femme que toute cette histoire commence à exciter le laisse faire.

Evidemment, cette palpation extra-terrestre a tôt fait d’éveiller les sens de la dame, et lorsque le gars de Zorglub24 lui demande si elle veut bien consentir à faire l’amour avec lui, elle accepte.

À sa grande surprise, le client place alors son index au beau milieu du front de la jeune femme et appuie fermement. Au même moment, la femme voit alors le regard du gars partir dans le vague, et rapidement, l’extra-terrestre se met à gémir de plaisir « Aah, ahh, aaaahhhhh. »

Le gars retire alors son index du front de la jeune femme, qui, étonnée par ce qu’elle vient de vivre lui demande s’il aimerait recommencer.

Alors le gars regarde son index tout recourbé et lui répond :
- Oui, j’aimerai bien, mais il faudra attendre un petit peu.

Commentaires (0)