Blagues et Dessins: L'encyclopédie illustrée de l'humour

Blagues & Dessins

bars

109 résultats.

Lire dans le marc de café

Blagues |

Dans une buvette, au bord de la plage, un baigneur furieux s’écrie :

- Qu’est-ce que ça veut dire, tout ce marc de café, au fond de ma tasse ?
- Monsieur, réplique le garçon, impassible. J’ai été engagé pour servir les clients, pas pour leur dire la bonne aventure.

Commentaires (0)

Débuter en bas de l'échelle

Blagues |

Dans un café, un homme, accoudé au comptoir, raconte ce qu’a été sa vie :

- Voyez-vous, dans l’entreprise où je suis depuis plus de trente ans, j’ai débuté tout en bas de l’échelle. Mon drame, c’est que j’ai toujours été saisi de vertige à la simple idée de monter un peu plus haut.

Commentaires (0)

Les revenus de l'ivrogne

Blagues |

Un ivrogne ricane, en remplissant sa déclaration de revenus :
- Elle est bien bonne, dit-il à sa femme. Ils me demandent si j’ai une résidence secondaire. Qu’est-ce que je peux marquer comme adresse ?

- Inscris l’adresse d’ici, lui conseille-t-elle. Et comme résidence principale, tu n’as qu’à mettre celle du Café de la Gare où tu passes toutes tes journées.

Commentaires (0)

Le chihuahua qui tua un Rottweiler

Blagues |

Un gars rentre dans un bar en disant bien fort pour que tout le monde l'entende :
- Est-ce que le Rottweiler qui est dehors appartient à quelqu'un ici ?
- Oui c'est le mien ! Qu'est-ce qu'il y a ?répond un client l'air mauvais.

- Eh bien, je pense que mon Chihuahua vient de tuer votre chien...
- Ah Ah Ah, ton chihuahua ?! Comment ta petite merde de chien pourrait faire du mal à mon molosse ?
- Ben en fait, je crois que votre Rottweiler s'est étouffé en le mangeant !

Commentaires (0)

La feuille de vigne du Rabbin

Blagues |

Un rabbin ayant une envie très pressante rentre dans un bar pour la satisfaire.

Au moment où il rentre dans le bar, le brouhaha et la musique ambiants disparaissent pour laisser la place à un silence très lourd. Le rabbin s'avance vers le barman et demande :
- Pourrai-je utiliser vos toilettes ?

Le barman lui répond :
- C'est que... je ne sais pas si c'est un endroit pour vous !

Mais le rabbin insiste :
- Je vous en prie, il s'agit d'une envie pressante. Ne me laissez pas dans le besoin.

Alors le barman :
- C'est que Monsieur le rabbin, nous avons dans les toilettes de ce bar la statue d'une femme qui mis à part une feuille de vigne est complètement nue, et je ne voudrais pas que vous soyez gêné par cela.

Le rabbin lui dit alors en se dirigeant vers la porte des toilettes :
- Ne craignez rien. Je suis tout à fait capable de supporter la vue de ce genre d'objet païen.

Au bout de quelques minutes, le rabbin est de retour dans le bar, mais cette fois-ci, la musique bat son plein et le brouhaha montre que tout le monde discute de bon coeur.

En s'approchant du barman, le rabbin demande :
- Je ne comprends pas très bien... Tout à l'heure quand je suis rentré, il n'y avait pas de musique, personne ne parlait, et maintenant, c'est tout le contraire.

Le barman répond :
- C'est que maintenant on sait que vous êtes des nôtres. Et d'ailleurs, pour fêter ça, je vous offre un coup à boire !
- Et pourquoi me considérez-vous comme « un des vôtres » ? Parce que j'ai utilisé les toilettes du bar ?

Alors le barman lui répond avec un grand sourire :
- Non, pas tout à fait. Il faut vous expliquer que à chaque fois que quelqu'un va aux toilettes et soulève la feuille de vigne, alors toutes les lumières s'éteignent et se rallument dans le bar... Alors vous le prenez ce verre ?

Commentaires (0)